Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Usine fermée de Fortress à Thurso: Une facture salée pour alimenter l’espoir de relance


29 septembre 2021
Par La Presse

L’usine de cellulose de Fortress située à Thurso, en Outaouais, coûte cher à Québec. En plus de s’attendre à tirer un trait sur un prêt de 100 millions de dollars consenti il y a environ une décennie, le gouvernement Legault aura prêté près de 40 millions de dollars de plus à cette entreprise – toujours à l’abri de ses créanciers – depuis 2018.

Et l’État devra probablement une fois de plus contribuer si un repreneur décidait finalement de se manifester, selon le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon. Ce dernier n’a pas encore jeté l’éponge parce qu’il se dit préoccupé de la « structure de l’industrie forestière » en Outaouais et dans les Laurentides si le site disparaissait pour de bon.

« Si c’était seulement Fortress, peut-être que nous aurions déjà pris la décision de fermer », explique-t-il au cours d’une entrevue téléphonique. « Mais c’est beaucoup plus large que ça. Il y a des implications sur l’écosystème de la récolte forestière. »

Advertisement

D’après un récent décret gouvernemental, le Conseil des ministres a donné son aval pour un nouveau prêt de 14,7 millions à Fortress pour notamment couvrir des frais conservatoires, comme le chauffage, de cette usine à l’arrêt depuis octobre 2019 – ce qui avait envoyé quelque 300 personnes au chômage.

Lire la suite