Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Unifor déplore le maintien des taxes et droits compensateurs américains sur le bois d’œuvre


7 novembre 2017
Par Unifor

Le plus grand syndicat dans le secteur de la forêt et du bois d’œuvre au Québec a dénoncé cet après-midi la décision du Département du commerce des États-Unis de maintenir des droits compensatoires moyens de 14,25 % et des mesures antidumping de 6,58 %, totalisant 20,83 % en taxes sur le bois d’œuvre canadien et québécois. Pour la compagne PF Résolu, le plus grand employeur dans le bois d’œuvre, cela implique des droits de 17,9 %.

« Ce n’était pas acceptable lorsqu’ils la décision préliminaire d’imposer des taxes a été faite, ce ne l’est pas plus aujourd’hui. Ce sont des taxes injustifiées. Il faut que nos gouvernements maintiennent les mesures de soutien aux travailleuses et travailleurs et aux industries et qu’on arrive à trouver une entente dans de dossier pour le bien des emplois et de l’économie en région », a commenté Renaud Gagné, directeur québécois du syndicat Unifor.

Même si le syndicat a salué la volonté du gouvernement fédéral de contester cette décision devant les tribunaux, « il n’en reste pas moins que pendant ce temps, les emplois et l’industrie sont pris en otage », s’est inquiété le dirigeant québécois.

Advertisment

Unifor poursuivra ses efforts afin de résoudre ce dossier comme il le fait dans les autres dossiers où les emplois de ses membres sont concernés.