Opérations Forestières

En vedette Biomasse Granules
UNIBOARD dénonce les subventions européenne sur les granules


30 octobre 2014
Par Uniboard Canada

Sujets

Uniboard Sayabec, qui emploie 400 employés directs depuis 1982, est menacée par la reprise de projets visant la conversion de résidus de bois, biomasse forestière et bois de trituration principalement en granules de bois destinées à des centrales électriques largement subventionnées par les gouvernements dans l’Union européenne. Ces subventions entraînent d’importantes distorsions quant à la capacité de payer la fibre de bois au Québec.

Les récentes annonces de possibles investissements dans le Bas-Saint-Laurent, à Matane, Causapscal et St-Jean-de-Dieu, menacent directement les investissements et les emplois à l’usine d’Uniboard à Sayabec. Au cours des dix (10) dernières années, la disponibilité des résidus de bois et de l’approvisionnement en bois au Québec et dans le Bas-Saint-Laurent/Gaspésie plus particulièrement, a grandement diminué et Uniboard Sayabec elle-même est devenue dépendante de l’importation de bois en provenance de l’extérieur du Québec, à des coûts significativement plus élevés, ce qui diminue grandement la compétitivité de l’usine de Sayabec. Aujourd’hui, la capacité d’approvisionnement en bois des régions ne suffit pa! s à supporter la demande courante de fibre de bois.

Les usines de granules de bois et similaires projets d’énergie au bois, créent une valeur ajoutée très limitée et pratiquement aucun bénéfice direct ou indirect au Québec. Due à la nature cyclique du marché de l’approvisionnement en bois, plusieurs de ces projets ont échoués et n’ont pas seulement détruits la valeur de leurs actionnaires, mais aussi des entreprises de fabrication de panneaux ou autres produits s’y rattachant. La neutralité carbone des granules de bois est une illusion étant donné tous les types de transports impliqués dans l’exportation de cette ressource. En revanche, la production de panneaux à base de bois de Uniboard Sayabec crée quatre (4) emplois indirects pour chaque emploi direct en usine : En transport, production de meubles, distribution et rénovation.

Advertisment

Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*