Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Une industrie forestière techno: plus de productivité et moins d’arbres


23 janvier 2019
Par Le Devoir

Au cours des dernières décennies et encore davantage depuis sa sortie de crise en 2014, l’industrie forestière a réalisé un virage technologique important. Les investissements massifs dans le secteur forestier ont été salutaires pour la reprise de ce secteur économique. Les nouvelles technologies augmentent la productivité, tout en utilisant moins d’arbres.

« Il y a eu énormément d’investissements avec la reprise », confirme le directeur d’Unifor pour le Québec, dont l’entreprise représente 80 % des travailleurs de la forêt. Selon Renaud Gagné, chaque scierie a investi, en moyenne, de 10 à 12 millions dans la modernisation. Les entreprises ont investi dans des équipements visant à améliorer les opérations. « La technologie fait en sorte qu’on améliore la qualité, souligne M. Gagné. On sort le maximum de profit d’une planche ou d’un arbre. »

« Si on prend une bille de bois qui rentre dans une scierie, il y avait toujours des marges d’erreur, fait savoir le président de la Fédération de l’industrie manufacturière (FIM-CSN), Louis Bégin. Pour que les bouts des planches […] soient carrés et droits, on mesurait une perte de 20 à 25 %. Maintenant, les nouvelles technologies nous permettent de supprimer ce pourcentage de perte. On fait beaucoup plus avec le même nombre de cubes de bois récolté.»
Lire la suite

Advertisment