Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Une fenêtre de récupération «très limitée» pour récolter le bois brulé


7 juillet 2020
Par Le Quotidien
Comment se déroule la récolte forestière après un feu de forêt comme celui qui touche le secteur de Chute-des-Passes, au nord du Lac-Saint-Jean ? Alain Paradis, directeur général de la Coopérative forestière Petit Paris, à Saint-Ludger-de-Milot, s’exprime sur le sujet.

Q.: Au cours des dernières semaines, le feu a ravagé des dizaines de milliers d’hectares de forêt, notamment dans le secteur de Chute-des-Passes. Votre coopérative exploite ce territoire. Comment entrevoyez-vous les opérations une fois l’incendie complètement éteint ?

R.: Pour la superficie affectée par le feu, la priorité est de récupérer le maximum de tiges affectées avant que la fibre de celles-ci, une fois morte, soit attaquée par les insectes et de remettre le territoire en production.

L’objectif est de limiter les impacts des pertes du volume annuel que nous sommes autorisés à récolter pour l’approvisionnement de notre usine Produits forestiers Petits Paris (PFPP). Ce volume annuel, que l’on appelle garantie d’approvisionnement (GA) ou attribution, est le volume disponible annuellement sur le territoire 024-71 pour l’ensemble des usines, à la suite des calculs des possibilités forestières du territoire. Ce calcul est effectué par l’équipe du Forestier en chef du gouvernement tous les cinq ans et sera révisé pour la période de 2023 à 2028.

Advertisment

En récoltant un maximum de volume et en remettant rapidement le territoire en production, cela vient contribuer à limiter les impacts sur la possibilité annuelle de coupe. Toutefois, devant l’importance de la superficie affectée par le feu (environ 60 000 hectares), il y aura un impact inévitable sur la possibilité annuelle de coupe.

Pour l’année en cours, nous devrons réorienter toute notre planification des opérations pour nous concentrer sur la superficie affectée en priorité. C’est un travail colossal, considérant que nous visons une planification de nos secteurs d’opération au moins trois années d’avance pour être efficaces.

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec (MFFP) travaille à préparer un plan d’aménagement spécial de récupération des bois affectés par le feu no 395 dans l’unité d’aménagement 024-71.

Lire la suite