Opérations Forestières

En vedette Récolte Transport
Transport forestier déficient


13 novembre 2014
Par lapresse.ca

Sujets

Le service ferroviaire déficient au Canada, particulièrement au Québec, risque d’être un obstacle au développement de l’industrie forestière, alors que les perspectives de croissance s’annoncent prometteuses.

C’est un des messages lancés par Jean-François Larue, économiste en chef à l’Association des produits forestiers du Canada, aux participants du Congrès de l’Association forestière du Saguenay-Lac-Saint-Jean, hier, à Saint-Félicien.  » Il n’offre pas le niveau de service auquel on devrait s’attendre. L’industrie utilise le transport ferroviaire dans une proportion de 80 % aux États-Unis de 50 % au Canada et de seulement 31 % au Québec « , a-t-il révélé aux 200 personnes présentes.

Le transport ferroviaire est loin d’être productif et Jean-François Larue affirme que les choix gouvernementaux ont privilégié l’industrie pétrolière plutôt que la forêt.  » Le CN tente de rentabiliser ses opérations et se trouve dans une situation de monopole. Ils coupent donc des services et des lignes dans les secteurs éloignés où se trouvent les installations forestières. Comme ça coûte 4 fois plus cher de transporter par camion, c’est un élément qui joue en défaveur des usines québécoises « , a-t-il précisé en entrevue, après sa conférence.

Advertisment

Lire la suite