Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Taxes frontalières des États-Unis: peu d’impact sur l’industrie forestière


6 juillet 2017
Par Le Journal de Québec
Crédit: Le Journal de Québec

Les droits compensateurs imposés par les États-Unis sur le bois d’œuvre n’ont pas trop affecté les entreprises forestières à ce jour.

Avec les tarifs antidumping d’environ 7 % ajoutés lundi, les taxes frontalières sur le bois d’œuvre s’élèvent désormais en moyenne à 27 % au Canada.

Mais les prix élevés et le taux de change jouent en faveur des producteurs canadiens. «Prions pour que le marché maintienne son niveau actuel, lance le président du Conseil de l’industrie forestière André Tremblay. On a des prix qu’on n’a jamais eus depuis 2004, donc les entreprises, au moment où on se parle, n’ont pas besoin du soutien financier du gouvernement du Québec.»

Advertisment

Avec une vingtaine d’autres représentants de la société civile, André Tremblay participait mardi à une rencontre au sommet sur les relations commerciales avec les États-Unis organisée par le premier ministre Couillard à l’Assemblée nationale.

Lire la suite