Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Succès du 3e congrès sur le bois de Montréal

La troisième édition du Congrès de Montréal sur le bois a accueilli 650 participants de l'industrie des produits du bois et 85 exposants ont répondu à l'invitation .


20 février 2015
Par Guillaume Roy

La troisième édition du Congrès de Montréal sur le bois a accueilli 650 participants de l’industrie des produits du bois et 85 exposants ont répondu à l’invitation des associations organisatrices : le Bureau de promotion des produits du bois du Québec (QWEB), le Conseil de l’industrie forestière du Québec, l’Ontario Forest Industries Association, l’Ontario Forest Products Export Association et le Maritime Lumber Bureau.

Sven Gustavson, directeur, bois résineux pour le QWEB et organisateur de l’évènement, est très satisfaits de la participation à l’évènement, et il a d’autres idées pour faire croitre la popularité. « Nous avons accueilli 100 personnes de plus que l’an dernier, et je pense que nous sommes capables d’en accueillir 100 de plus l’an prochain en incluant davantage le secteur du bois feuillu » dit-il.  

Le congrès a eu lieu à l’hôtel  Reine Elizabeth de Montréal les 18 et 19 février avec dernier. Les participants ont pu assister à des conférences sur l’économie et les marchés. Présentées par  l’économiste en chef et vice-président de la National Association of Home Builders, David Crowe, sur le marché américain de l’Habitation ; l’économiste principal de RISI, Bob Berg, sur les perspectives pour le marché du bois d’œuvre en Amérique du Nord ; et le vice-président de Maibec et membre du Softwood Lumber Board (SLB), Charles Tardif, sur les résultats du programme de promotion dirigé par le SLB aux États-Unis.

Advertisment

Dans la matinée du jeudi 19 février, les congressistes ont été invités à participer à un séminaire technique où des équipementiers de renom ont partagé leur vision de l’avenir en matière d’innovation et de technologie. Le Salon des exposants a pour sa part accueilli 85 exposants et généré beaucoup de discussions de réseautage et de développement des relations d’affaires. L’événement se déroulait en même temps que la troisième Conférence canadienne sur le chauffage aux granules de bois.