Les scieurs rongent leur frein

La Tribune
Mars 01, 2018
Écrit par La Tribune
Les scieurs rongent leur frein
Crédit : La Tribune
Les producteurs indépendants de copeaux rongent leur frein alors qu’ils sont victimes de la politique de réduction des prix par les papetières, avec en tête de liste Produits forestiers Résolu (PFR) qui a imposé une réduction de 30 $ la tonne au cours de la dernière année.

Les scieurs indépendants évitent cependant de croiser le fer sur la place publique avec Résolu ou les autres entreprises de pâtes et papiers, de peur de se faire placer sur la liste noire des fournisseurs. Ils n’ont d’autre choix pour le moment que de se plier à la loi du marché imposée par le géant mondial du papier journal.

Selon le directeur général de l’Association des producteurs de copeaux du Québec, l’ingénieur forestier Pierre Marineau, il faut faire la différence entre la disponibilité des copeaux et les problèmes de transport qui frappent toute l’industrie du sciage au Québec. Le prix des copeaux est passé de 100 $ la tonne dans la cour de l’usine en 2015 à 50 $ la tonne en ce moment.

« Pour le moment, le prix du bois de sciage est historiquement bon aux États-Unis. Ce qui diminue l’impact de la baisse des prix pour les copeaux dans les usines de sciage. Mais cette situation n’est pas tenable à long terme, car lorsque le prix du bois d’œuvre va baisser, les scieurs vont vouloir compter sur les revenus des résidus pour maintenir leur rentabilité », explique le directeur général.

Lire la suite

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.