Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Risques pour la qualité de l’eau du lac Kénogami: la coupe forestière ou les utilisateurs?


16 mars 2022
Par Le Quotidien
Dans l’article publicitaire du Quotidien publié le 5 mars 2022 intitulé Coupes forestières au lac Kénogami : la dégradation visuelle débutée, j’ai été attiré par les spéculations énoncées dans le texte du sous-titre « Des risques préoccupants pour la qualité de l’eau ».

Après 50 ans en recherche sur le terrain, je suis très surpris qu’on ne fasse pas appel à des spécialistes de l’hydrologie forestière ou des chercheurs spécialisés ayant étudié l’impact des coupes forestières sur le milieu aquatique pour commenter de tels sujets.

De plus, vous référez au reportage de La Semaine verte, mais sans rapporter les préoccupations des spécialistes en limnologie sur la dégradation de la qualité de l’eau par les utilisateurs du lac Kénogami. Il aurait été intéressant de souligner leur point de vue puisqu’il est vrai que des milliers de résidents et utilisateurs contribuent à la pollution du lac, entre autres par les installations septiques autonomes (ex. : 50 grammes de phosphore par personne par année, étude Université de Montréal), la fertilisation des berges, le brassage de l’eau par les bateaux qui accélèrent l’érosion des rives par les vagues et font remonter à la surface du carbone, du phosphore et autres produits.

Lire la suite

Advertisement