Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Résolu: fermeture temporaire à Kénogami


9 juin 2016
Par Produits Gilbert

Produits forestiers Résolu a fait l’annonce la fermeture temporaire de son usine de papier surcalandré de Kénogami (Québec) du 23 juin au 4 juillet 2016. La suspension des activités pendant 11 jours, qui touchera 184 employés travaillant à l’usine, est attribuable en grande partie à la perturbation du marché en cours causée par les mesures prises par l’ancien gouvernement NPD provincial de la Nouvelle-Écosse et l’ancien gouvernement conservateur du Canada qui favorisent l’usine de papier de Port Hawkesbury (Nouvelle-Écosse). 

Résolu a, à plusieurs reprises, fait part de ses préoccupations aux fonctionnaires gouvernementaux, notamment du palier fédéral du Canada, à l’égard du fait que les mesures spéciales favorisant l’usine de Port Hawkesbury étaient discriminatoires et qu’elles avaient causé, entre autres conséquences, la fermeture permanente de l’usine de papier Laurentide de Résolu (Québec) à l’automne 2014. En conséquence de quoi, Résolu a déposé, à la fin de l’année dernière, un avis d’arbitrage auprès du gouvernement fédéral du Canadaen vertu de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA).

« Compte tenu de l’annonce faite aujourd’hui, j’exhorte, encore une fois, la ministre fédérale du Commerce international, Mme Freeland, à se pencher sur les désavantages concurrentiels auxquels sont actuellement confrontés les fabricants de papiers surcalandrés comme Résolu. Nous nous trouvons dans une situation impossible où nous subissons des répercussions sur deux fronts : d’abord, en raison de l’appui injuste des gouvernements à l’usine de Port Hawkesbury ici-même au Canada, mais également à cause des mesures coercitives et protectionnistes des autorités américaines. Du moins, en ce qui a trait au volet américain du problème, il est impératif que le Canada s’assure qu’un groupe spécial juste et équitable soit formé en vertu du chapitre 19 de l’ALÉNA pour réparer l’injustice commise à l’endroit de Résolu par le département du Commerce des États‑Unis », a déclaré le président et chef de la direction, Richard Garneau.

Advertisment