Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Réseau LTE : Bientôt dans une forêt près de chez vous


19 mars 2020
Par FPInnovations

Il est clair que l’internet fait maintenant partie intégrante de nos vies quotidiennes personnelles et professionnelles et constitue un moteur important de productivité. Cependant, nous tenons pour acquis la connectivité et les réseaux LTE et oublions souvent qu’ils n’ont pas atteint totalement les régions éloignées, notamment en forêt. Jusqu’à maintenant!

Pourquoi avons-nous besoin d’internet en forêt ?

Par le biais du programme Foresterie 4.0, FPInnovations cherche à amener l’accès internet aux équipes de récolte afin d’améliorer la connectivité des opérations forestières. On estime en effet qu’environ 60 % des opérations forestières ne sont pas couvertes par une connexion cellulaire.

Une meilleure connectivité en forêt permettrait de mieux coordonner la chaîne d’approvisionnement, d’améliorer la sécurité des travailleurs, de faciliter l’échange de données provenant des équipements forestiers et de permettre l’introduction de technologies de pointe telles que la téléopération et l’automatisation.

Advertisment

Ces dernières années, plusieurs technologies de communications ont été mises à l’épreuve par FPInnovations. Le défi reste de trouver une solution permettant le transfert de gros volume de données par des équipements de communication mobiles — qui suivent les équipes de récolte — à un coût abordable et pouvant être déployée loin de toute infrastructure de communication commerciale.

Des progrès prometteurs

LTE network forest

tour semi-permanente de 100 pieds de hauteur

En 2019, en collaboration avec Produits forestiers Résolu (PFR) et Ambra Solutions, FPInnovations a mis à l’essai un réseau cellulaire privé (technologie LTE) dans les opérations forestières de PFR en Mauricie (Québec). Le réseau se connecte à l’infrastructure de télécommunication micro-ondes existante qui fournit internet au camp forestier de PFR.

Ce réseau cellulaire privé est constitué d’une tour semi-permanente de 100 pieds de hauteur qui émet la couverture cellulaire principale. Puis, une tour mobile de 30 pieds peut suivre une équipe de récolte pour améliorer la couverture dans un secteur donné. Lorsque la position de cette tour change, la communication est maintenue avec une seconde bande fréquence LTE, une innovation développée et testée par Ambra Solutions.

Voici une vidéo sur le déploiement de cette tour de 30 pieds.

Le signal est optimisé pour maximiser la couverture tout en permettant une bande passante adéquate. Cependant, la faible puissance d’émission d’un cellulaire est le maillon faible de ce réseau. L’une des meilleures solutions pour améliorer cette liaison ascendante est d’installer un amplificateur dans les véhicules ou les équipements forestiers; les résultats initiaux indiquent une amélioration considérable de la portée.

Dans des conditions optimales, une réception cellulaire peut être captée jusqu’à 10 km de l’antenne. Il est certain que la topographie perturbe davantage les ondes et limite le signal dans de nombreux secteurs, notamment derrière les montagnes et dans les vallées (image ci-dessous). En revanche, lorsque positionné à l’intérieur de la couverture, le système offre les avantages de la technologie LTE, soit des appels téléphoniques clairs et sans délai. Le furetage web et la diffusion de vidéos en ligne ont d’ailleurs été un succès dans l’ensemble du territoire couvert par le signal LTE.

Réseau LTE Google Earth

Cette modélisation théorique représente les endroits couverts par le réseau LTE provenant de la tour semi-permanente. Dans les endroits colorés en vert, jaune ou orange, les appels et textos sont fonctionnels alors que la bande passante est optimale pour les régions en vert.

Mais qu’en est-il de…?

Le défi de l’utilisation de cette technologie demeure la coordination avec les opérations forestières (quelles équipes seront où et quand) pour déterminer le positionnement des antennes LTE. Pour être rentables, les couvertures cellulaires doivent être optimisées et leurs mouvements limités. Or, les opérations forestières sont constamment en mouvement et la planification opérationnelle mobilise plusieurs parties prenantes. Dans une mise en application permanente, la séquence dans laquelle les blocs de coupe seront récoltés doit être connue à moyen terme, car le déploiement du réseau LTE en dépendra. De plus, le positionnement des antennes LTE est primordial pour maximiser la couverture. En effet, elles doivent être en hauteur, ce qui requiert des chemins d’accès ainsi qu’une surface dégagée pour les ancrer.

La recherche se poursuit

La technologie LTE est très prometteuse et offre un fort potentiel pour améliorer la connectivité en forêt. Toutefois, cette technologie ne sera pas applicable à l’ensemble des opérations au pays étant donné la complexité d’un déploiement permanent et les limitations causées par la topographie. FPInnovations continue d’examiner d’autres solutions pour amener la connectivité dans l’industrie forestière, notamment par les constellations de satellites en orbite basse.

Pour en savoir plus sur le programme Foresterie 4.0, veuillez communiquer avec Francis Charette.


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*