Opérations Forestières

En vedette Aménagement forestier Récolte
Relève en marche : Une découverte qui a changé sa vie

Jean-Michel Lafontaine n’avait jamais pensé travailler en forêt. En fait, personne ne lui en avait jamais parlé.


1 septembre 2016
Par Guillaume Roy


Sujets

Après avoir terminé son cégep en arts visuels, Jean-Michel Lafontaine a conduit son cousin à CFP de Mont-Laurier pour assister à une journée porte ouverte. Tant qu’à l’attendre, il a assisté aux présentations et il a été charmé par la formation en aménagement de la forêt. « J’ai été conquis, car ça m’a permis d’en apprendre plus sur la foresterie, mais aussi sur la nature, les plantes, les arbres et la faune », lance Jean-Michel. 

En manque d’informations sur le secteur, sa famille a tenté de le décourager et depuis sa graduation en 2013, Jean-Michel n’a jamais manqué de travail, tout en profitant d’un salaire de 21 $/h. Sans compter les avantages reliés de déplacement qui remboursent pratiquement toutes ses dépenses pour son « pick-up ».

À sa sortie du CFP, le Jean-Michel a commencé par faire de l’inventaire pour la coopérative forestière des Hautes-Laurentides avant d’obtenir un poste de mesureur du volume de bois récolté. De la fin mai à la fin mars, il se promène en forêt pour mesurer des volumes de bois. Même si le travail reste semblable tous les jours, les contextes, la météo et les paysages changent constamment. « Ce n’est pas pour tout le monde, mais je me sens beaucoup plus libre en forêt que pris dans un bureau. Et ça me permet de faire des rencontres incroyables, comme la fois où j’ai flatté un orignal malade en forêt. Ou encore la fois où j’ai nourri des renards », raconte le jeune homme de 25 ans.

Advertisment

Pendant les entre saisons, il travaille sur des contrats divers dénichés par son employeur comme le contrôle des insectes piqueurs. Le jeune forestier est si passionné de son métier qu’il a convaincu un ami programmeur de tenter sa chance en forêt. « Les mentalités sont en train de changer », conclut-il. 


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*