Opérations Forestières

En vedette Sciage Scierie
Relance de la scierie Lapointe & Roy


3 novembre 2016
Par Fonds de solidarité FTQ

Sujets

Entreprise familiale fondée en 1980, la Scierie Lapointe & Roy transforme du bois résineux de petite dimension en bois d’oeuvre. Un incendie en juillet 2014 a toutefois détruit une partie majeure de l’usine, dont le bâtiment principal où se trouvait notamment le moulin à scie. 

Président de l’entreprise depuis les débuts de la scierie, Léopold Lapointe a décidé de relancer l’usine dès que possible. Avec l’appui de son fils, sa fille, son gendre et son petit-fils, M. Lapointe peut dire « Mission accomplie! » suite à la réalisation d’un projet de 7,5 millions de dollars. L’usine sera à la fine pointe de la technologie, notamment avec un investissement prévu de 1,5 millions de dollars en actions privilégiées du Fonds Valorisation Bois (FVB). 

« Grâce à la persévérance de Léopold Lapointe et des membres de sa famille, la relance de la Scierie Lapointe & Roy permettra à 18 personnes de retourner au travail. Avec une direction familiale expérimentée et l’investissement du Fonds Valorisation Bois qui a permis à l’entreprise d’être à la fine pointe de la technologie, l’avenir est prometteur pour cette PME régionale », a déclaré Janie Béïque, vice-présidente principale, Industries, divertissement et biens de consommation, du Fonds de solidarité FTQ qui est responsable de la gestion du Fonds Valorisation Bois. 

Advertisment

« Nous sommes fiers du travail accompli au cours des dernières années pour relancer la scierie. Avec l’appui de nos employés et de nos partenaires comme le Fonds Valorisation Bois, nous avons redémarré nos opérations avec confiance et optimisme », a pour sa part commenté M. Lapointe. 

La Scierie Lapointe & Roy fait le sciage de bois résineux et le transforme en madriers, notamment pour la construction et la rénovation domiciliaire. Son principal produit est le 2×4 de 8, 9 et 10 pieds. L’entreprise se spécialise dans les billes de bois de faible diamètre. 

« Malgré les nombreux défis du secteur des produits forestiers, dont les négociations avec les États-Unis sur le bois d’oeuvre, le Fonds de solidarité FTQ sera toujours aux côtés des entrepreneurs québécois comme la famille Lapointe. Il s’agit d’un secteur vital de l’économie québécoise et prioritaire pour le Fonds dans le cadre de sa planification stratégique », a quant à lui conclu Normand Chouinard, premier vice-président, Investissements, du Fonds de solidarité FTQ.


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*