Opérations Forestières

Marchés Nouvelles de l’industrie
Record de prix pour le bois d’oeuvre


28 août 2020
Par FPFQ

Le bois d’œuvre est l’une des matières premières qui a connu la plus grande progression de prix depuis le début de la crise de la COVID-19. L’indice de prix du bois d’œuvre Random Lengths a progressé de 103 % au cours de la dernière année, pour atteindre 698 $ US/MPMP dernièrement. Converti en dollars canadiens, cet indice atteint dorénavant un record à près de 950 $ CA/MPMP. Cet accroissement est aussi rapide que surprenant. Une compression de l’offre trop importante, jumelée à une demande plus vigoureuse que prévu, ont occasionné cette hausse aussi subite qu’inattendue.

La demande est plus robuste qu’anticipé

La robustesse du marché immobilier américain et canadien a déjoué toutes les prédictions des économistes. Les mises en chantier en juin au Canada et aux États-Unis ont atteint leur niveau d’avant COVID-19. Cette situation inattendue est survenue au même moment où la demande de bois d’œuvre en provenance du secteur de la rénovation s’est fortement accrue. Aux États-Unis, l’indice de confiance de la National Association of Home Builders (NAHB) sur les rénovations résidentielles a fortement augmenté, passant de 48 à 73 points entre le premier et le deuxième trimestre de 2020. En effet, bon nombre de particuliers ont profité du confinement pour procéder à la rénovation de leurs propriétés. La reprise du marché de la construction, conjuguée au dynamisme du secteur de la rénovation, ont donc occasionné une pression sur la chaîne d’approvisionnement.

Les données sur les exportations québécoises de bois d’œuvre vers les États-Unis illustrent cette tendance. Bien que l’activité économique ait chuté de 33 % aux États-Unis au cours du deuxième trimestre en raison de cette crise d’une ampleur disproportionnée, la diminution des exportations québécoises de bois d’œuvre ne fut pas aussi abrupte (-14 %). Les baisses depuis avril furent notables, mais nettement inférieures à la décroissance économique correspondante. C’est surprenant, car historiquement, la demande de bois d’œuvre est intimement corrélée à l’activité économique.

Advertisment

Lire la suite