Une communication efficace avec les travailleurs isolés

La messagerie par satellite combinée à la localisation par GPS afin d’envoyer des messages prédéterminés.
Greg Crosby
Samedi, 16 Août 2008
Écrit par Greg Crosby
Pour celui qui est seul et isolé, le nouvel outil de Globalstar est une façon  efficace de faire face aux imprévus et au danger.
Pour celui qui est seul et isolé, le nouvel outil de Globalstar est une façon efficace de faire face aux imprévus et au danger.

L’industrie forestière fait face à des défis de taille lorsqu’il est question de la sécurité des travailleurs. Dans un récent article paru dans le Times Colonist, le vérificateur général John Doyle affirmait que la sécurité dans l’industrie forestière de la Colombie-Britannique était à peine comparable aux autres industries, avec trois fois le taux de mortalité des autres secteurs à risque élevé. Il mentionnait également que le coût total des blessures en milieu de travail et des décès des 10 dernières années représente au minimum 690 millions de dollars et qu’il est sans doute bien plus élevé.


Contrôler les activités des travailleurs, spécialement dans le cas d’individus ou de petits entrepreneurs travaillant seuls, est toujours d’une importance considérable pour l’obtention des licences forestières. Cependant, le défi particulier auquel fait face l’industrie est qu’elle devient de plus en plus dépendante de petites entreprises (cinq travailleurs ou moins) qui ont moins de ressources à portée de main pour surveiller les activités quotidiennes de leurs employés.


Étant donné que la main-d’œuvre devient de plus en plus fragmentée, des efforts sont faits pour assurer la sécurité des travailleurs. L’élément-clé de la sécurité est d’établir des communications constantes avec les travailleurs pendant qu’ils sont en forêt. Les règlements de la Commission de santé et sécurité au travail (CSST) stipulent que les travailleurs seuls ou en lieux isolés doivent être munis d’un moyen de communiquer avec leur employeur. Les règlements stipulent également qu’un employeur :

  • Doit établir et mettre en œuvre des procédures pour s’assurer du bien-être d’un employé appelé à travailler seul ou en lieux isolés, s’il travaille dans des conditions dangereuses qui pourraient porter atteinte à sa vie.
  • Doit établir un contact régulier avec les travailleurs à des intervalles de temps déterminés en plus d’établir des procédures de suivi si la communication ne peut être établie (incluant les mesures de sauvetage d’urgence). Une vérification doit également être effectuée à la fin du quart de travail.

Le risque et le temps
Malgré ces directives, il existe toujours un élément de risque pour les travailleurs des secteurs primaires. Lorsque la communication est perdue par exemple, ou qu’un travailleur ne se rapporte pas à son poste de contrôle à temps, la seule option est de lancer des recherches complètes et les procédures de sauvetage. Cette option engendre deux problèmes.

D’un côté, il pourrait s’écouler un laps de temps important entre le moment de réaliser qu’un travailleur est blessé et celui d’entreprendre des actions. D’un autre côté, le travailleur peut tout simplement avoir oublié de se rapporter au moment prévu, ou il se trouvait dans l’impossibilité de rejoindre le poste de contrôle parce qu’il était occupé.


Dans les deux cas, des centaines de milliers de dollars et d’innombrables heures seront gaspillés dans le déploiement d’équipes de recherche et de sauvetage. Sans coordonnées géographiques, les secouristes peuvent passer des jours entiers à parcourir des milliers de kilomètres carrés de terrain à chercher une personne qui peut être gravement blessée ou pire encore. Le temps supplémentaire passé à parcourir de vastes territoires augmente les risques d’aggravation pour la personne blessée ou en détresse. Dans le cas où le travailleur serait, en fait, sain et sauf, les équipes de recherche et de sauvetage seraient déjà entrées en fonction avant de découvrir que la personne était tout simplement en retard ou victime d’ennuis mécaniques.


Trouver un moyen de communication efficace pour toutes éventualités s’avère un défi lorsque les travailleurs sont dans des lieux isolés qui sont en dehors des zones de couvertures offertes par la téléphonie cellulaire et terrestre. Les téléphones satellites sont une option pour les communications textuelles et vocales, mais ils sont relativement dispendieux pour les petites entreprises et les particuliers. Ils sont encombrants comparativement aux téléphones cellulaires et la composition de numéros peut être difficile pour une personne blessée ou qui a la vue affaiblie.


De plus, les téléphones satellites d’aujourd’hui n’offrent pas la possibilité de localisation par GPS alors que c’est un besoin essentiel lorsque les minutes sont comptées. Bien que les systèmes de localisation GPS avec radiobalise fournissent un moyen de retrouver un travailleur blessé, ils n’offrent pas la possibilité de prévenir des proches au moment où l’accident survient. D’autres appareils d’alerte enclencheront immédiatement une procédure de recherche et de sauvetage, qu’elle soit nécessaire ou non, étant donné qu’il n’y aucun moyen de déterminer de la gravité de la situation.

Satellite et GPS
Une nouvelle option abordable est le SPOT Satellite Messenger de Globalstar, un outil de communication unidirectionnelle qui combine la technologie satellite et la technologie du système de localisation GPS afin d’offrir un système de notification pertinent, en temps réel, simple et efficace. Les utilisateurs peuvent envoyer différents types de messages textes et de signaux d’alerte en appuyant sur un seul bouton. Ce système aide les employeurs ou les
secouristes à rapidement identifier les besoins du travailleur et à agir en conséquence. Dans le cas où une recherche est nécessaire, l’appareil indique la position du travailleur, ce qui évite des dépenses considérables de temps et d’argent.


Offert pour 169 $ (plus 99 $ de frais d’abonnement annuel), l’appareil est assez abordable pour être remis à chacun des travailleurs isolés. De plus, il est léger et imperméable à l’eau pour s’assurer qu’il résistera aux conditions les plus rigoureuses.


Le SPOT Satellite Messenger comprend quatre boutons simples qui génèrent différents types de messages à envoyer à une liste prédéfinie d’adresses électroniques (jusqu’à cinq), de numéros de téléphones cellulaires (jusqu’à cinq) ou à un service d’urgence 911 à l’échelle mondiale selon le niveau de gravité. Tous les signaux envoient des coordonnées de positionnement détaillées. Les fonctions sont :

  • Urgence 911 : Ce bouton contacte directement les services d’urgence pour déployer des équipes de recherche et de sauvetage selon les informations exactes fournies par le système de localisation GPS. Les signaux seront envoyés à toutes les cinq minutes jusqu’à concurrence de sept jours.
  • Demande d’assistance : En cas de situation qui ne constitue pas un danger de mort, les travailleurs peuvent appuyer sur ce bouton pour envoyer des demandes d’aide préprogrammées au bureau chef, ou à l’adresse électronique, ou au téléphone cellulaire de leur superviseur.
  • Contrôle : Les travailleurs n’ont seulement qu’à actionner ce bouton pour aviser leur employeur qu’ils sont arrivés à un lieu précis et/ou pour les informer de leur position à des intervalles spécifiques.
  • Progression du positionnement : Cette fonction optionnelle permet aux utilisateurs d’envoyer leurs coordonnées de positionnement à des intervalles désignés pour suivre leur progression sur un site Internet qui utilise Google MapsMC. En plus de suivre le positionnement d’un travailleur au fil de la journée, cette fonction permet aux employeurs et aux travailleurs des zones inexploitées d’enregistrer des itinéraires sécuritaires pour consultation future.

La messagerie par satellite est un moyen simple et facile de répondre aux exigences prévues par la loi et d’améliorer la sécurité des travailleurs. Avec ce type d’appareil, les employeurs peuvent mi-nimiser les dangers pour les travailleurs seuls et isolés, et mettre en œuvre des procédures pertinentes de suivi.    


Greg Crosby, est directeur de la distribution pour le Québec et les provinces atlantiques chez Globalstar Canada Satellite Co. Pour plus d’information : www.findmespot.com ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. .   

Plus dans cette catégorie :  |  Prévenir les chutes et glissades en forêt »

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.