Les zecs crient à l’aide pour entretenir leurs chemins forestiers

ici.radio-canada.ca
Juillet 12, 2017
Écrit par ici.radio-canada.ca
Un chemin dans la zone forestière de la MRC de Mékinac.
Un chemin dans la zone forestière de la MRC de Mékinac. Photo : Radio-Canada
Les zones d'exploitation contrôlées (zecs) sont à bout de souffle. Chaque année, elles engloutissent des millions de dollars pour entretenir les chemins forestiers sur leur territoire, mais cela ne suffit pas. Sans l'aide du gouvernement, l'accès au territoire sera compromis, avertit leur fédération.

Plus de 68 000 kilomètres de chemins forestiers traversent les zecs, mais ces dernières soutiennent que l’entretien de ce réseau ne fait pas partie de leur mandat. Ces chemins sont publics et appartiennent donc au gouvernement, disent les zecs.

Elles les réparent tout de même, rappelle le président de la Fédération québécoise des gestionnaires de zecs (FQGZ), « sinon, personne ne le ferait et ce serait la mort assurée des zecs ».

« L’ensemble des zecs ont un chiffre d’affaires de 16 millions de dollars par année. Sur 16 millions de dollars, elles vont en investir autour de 5 à 6 millions dans l’entretien des chemins forestiers », affirme Jean-Claude D’Amours.

Lire la suite
Plus dans cette catégorie : « Se diversifier pour croitre

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires