Ultime effort réclamé pour sauver les caribous de Val-d’Or

L'Écho Abitibien
Mai 31, 2018
Écrit par L'Écho Abitibien
Ultime effort réclamé pour sauver les caribous de Val-d’Or
Crédit : L'Écho Abitibien
Les caribous de Val-d’Or ne sauront jamais à quel point ils auront fait parler d’eux. Et qu’ils seront devenus, sans le vouloir, un véritable boulet au pied du ministre régional Luc Blanchette.

À défaut d’être nombreux, ces animaux emblématiques de la forêt boréale reviennent une nouvelle fois dans l’actualité alors que l’Action boréale, forte de l’appui de Greenpeace et de Nature Québec, entreprend une campagne de mobilisation citoyenne afin de convaincre le gouvernement et M. Blanchette, ministre de la Forêt, de la Faune et des Parcs, de réviser leur position et d’accorder une dernière chance à la harde de caribous de Val-d’Or, qui ne compterait plus qu’une quinzaine de bêtes.

«Après avoir sensibilisé tous les biologistes, après avoir demandé aux deux paliers de gouvernement d’accorder un statut particulier à la harde de Val-d’Or, comme ils l’avaient fait pour une harde précaire en Gaspésie, l’Action boréale lance sa troisième phase de la campagne ‘’Action caribous VD’’ : la mobilisation de tous ses membres et sympathisants, pour les inviter à faire pression sur le ministre Blanchette, histoire de lui rappeler son devoir de protection envers les espèces menacées, accordant ainsi une ultime chance de survie à la harde unique de Val-d’Or», indique l’organisme dans un communiqué signé par son président Henri Jacob et son vice-président Richard Desjardins.

Lire la suite

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.