Des groupes s’inquiètent de la volonté gouvernementale de dédier 25 % des forêts à une exploitation intensive

ici.radio-canada.ca
Août 09, 2018
Écrit par ici.radio-canada.ca
Trois groupes voués à la défense de l'environnement s'inquiètent de la volonté gouvernementale de consacrer 25 % des forêts publiques à la création d'Aires d'intensification de la production ligneuse.

Il s’agit d’une des mesures qui est prévue dans la Stratégie nationale de production en bois du ministère des Forêts, qui a été proposée par le gouvernement. La stratégie en est actuellement à l’étape de la consultation.

La Société pour la nature et les parcs du Canada (SNAP), Greenpeace et l’Action boréale estiment que cette mesure pourrait nuire à la biodiversité. « Quand tu intensifies, tu changes la façon dont la nature se régénère. Autrement dit, tu vas enlever des espèces non commerciales pour les remplacer par des espèces qui intéressent l'industrie, pour faire du 2 X 4 », explique le président de l’Action boréale, Henri Jacob.

Une préoccupation partagée par Greenpeace. « Cette stratégie artificialiserait un quart de nos forêts, tout en omettant la demande actuelle et grandissante des marchés pour des produits écoresponsables, qui assure une protection de la biodiversité et des droits autochtones », mentionne par voie de communiqué, Olivier Kolmel, chargé de la campagne forêt pour Greenpeace Canada.

Lire la suite



Plus dans cette catégorie : « 300 000 hectares en moins

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.