Agrile du frêne : «le secret est dans le champignon»

l'hebdo journal
Juin 22, 2017
Écrit par l'hebdo journal
Agrile du frêne : «le secret est dans le champignon»
L'hebdo journal
Le meilleur allié dans la lutte à l’agrile du frêne ne serait rien de moins qu’un champignon. Depuis un an, la firme trifluvienne GDG Environnement teste cette méthode naturelle pour contrôler l’insecte ravageur. Et les résultats sont promoteurs !

Mi-juin. La saison des amours s’amorce chez l’agrile du frêne, alors que la lutte s’organise. Ce printemps, l’entreprise qui se spécialise dans le contrôle biologique des insectes a installé des pièges dans la cime des arbres d’une dizaine de municipalités infectées du Québec et de l’Ontario. La guerre est déclarée, a confirmé l’ingénieur forestier chez GDG Environnement, Réjean Bergevin. «Durant la période des amours, l’agrile se regroupe dans le haut des arbres où sont installés les pièges. Leur couleur verte a justement été pensée afin de leurrer l’insecte», explique-t-il.

Aussitôt qu’il pénètre dans le piège, l’insecte venu d’Asie tombe dans une poudre à base d’un champignon bien spécial, le Beauvaria bassiana. L’insecte peut se libérer, mais ses jours sont comptés. «Il meurt dans les quatre jours suivant la contamination. Entre-temps, il va infecter d’autres de ses congénères lors de la reproduction», ajoute M. Bergevin.

Lire la suite

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires