Opérations Forestières

En vedette Aménagement forestier Récolte
Québec investit 254 M$ en sylviculture en 2013-2014

L'enveloppe de 166 M$ accordés aux entreprises sylvicoles est bonifiée à 171 M$, alors que le financement pour les travaux de débroussaillage passe de 57 à 65M$.


Le ministère de ressource naturelle du Québec a annoncé que l’enveloppe de 166 millions de dollars directement accordés aux entreprises sylvicoles est bonifiée à 171 millions de dollars. Pour permettre une meilleure transition du débroussaillage aux travaux commerciaux, le financement pour les travaux de débroussaillage passe de 57 à 65 millions de dollars. Pour ce qui est de la forêt privée, le budget de 28,5 millions de dollars est intégralement maintenu, en plus d’une aide ponctuelle de 5 millions de dollars pour combler la fin du programme d’investissements sylvicoles (PIS) en forêt privée.
Le programme de création d’emplois en forêt (PCEF) budgétée initialement à 9 millions de dollars est bonifié et passe à 15 millions. Ce programme est un appui important tant pour la forêt publique que pour la forêt privée des régions du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie.

Avec l’ensemble des activités en forêt publique et en forêt privée pour les travaux sylvicoles et l’aménagement de la forêt, c’est un total de 254 millions de dollars qui seront investis au Québec en 2013-2014.

Ententes Québec-Ottawa
Les gouvernements du Québec et du Canada se sont entendus pour investir 19,8 $ dans les activités de sylviculture. Développement économique Canada injecte 9,9 M$, alors que le gouvernement du Québec investit le même montant à même les budgets existants.

Advertisment

Une autre entente a été ratifiée pour l’aménagement de chemins à vocation faunique et multiressources. Les deux paliers de gouvernement verseront 2 M$ chacun.