Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Québec annonce la création une cellule d’intervention forestière

Le gouvernement du Québec annonce la création de la Cellule d'intervention forestière afin de favoriser le développement de l'industrie forestière et d'évaluer le coût de la fibre et des approvisionnements dans chacune des régions du Québec.


18 juin 2015
Par Gouvernement du Québec

Le gouvernement du Québec annonce la création de la Cellule d’intervention forestière afin de favoriser le développement de l’industrie forestière et d’évaluer le coût de la fibre et des approvisionnements dans chacune des régions du Québec.

« Il est impératif d’agir rapidement pour soutenir les travailleurs et les communautés dans nos régions forestières qui subissent les contrecoups du déclin de l’industrie du papier. Depuis le début de mon mandat, j’ai mis en place de nombreuses mesures pour accompagner le secteur forestier. Le gouvernement du Québec fait un pas de plus aujourd’hui en créant une cellule d’intervention forestière réunissant le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, le ministère de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations et le ministère des Finances. Le gouvernement du Québec propose aujourd’hui une réponse rigoureuse et articulée aux enjeux touchant l’industrie forestière au Québec », a déclaré le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Laurent Lessard.

« Les forêts sont l’une des assises du développement du Québec, particulièrement en région où elles constituent le principal moteur économique. Il est donc primordial d’agir rapidement, en respectant les accords commerciaux que nous avons, afin d’optimiser le partenariat entre les différents acteurs concernés et de créer les conditions favorables au développement et à la modernisation de l’industrie dans nos régions », a ajouté le ministre Daoust.

Advertisment

La Cellule d’intervention forestière a pour mandat :

de procéder à une revue des données disponibles afin de dresser un portrait juste de l’environnement d’affaires des usines de transformation du bois, notamment au regard des questions liées aux coûts d’approvisionnement, autant ceux relevant du gouvernement que ceux de l’industrie; de trouver des solutions adaptées qui visent à appuyer le développement de ce secteur et qui tiennent compte des accords en vigueur; de développer une vision gouvernementale de la situation forestière de l’ensemble des régions du Québec.

« Nous devons conjuguer nos efforts, afin que nos communautés forestières puissent se tourner vers l’avenir. Nous comptons sur la concertation et la mobilisation de tous nos partenaires, y compris de l’industrie, pour réaliser le mandat de cette cellule d’intervention forestière. Les ressources que mon ministère met à la disposition de cette cellule permettront de dresser un portrait objectif et rigoureux du coût de la fibre et des approvisionnements, établissant un comparatif juste avec l’Ontario et les différentes régions du Québec », a conclu le ministre Leitao.