Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Protection du caribou: un équilibre difficile à atteindre


12 mai 2022
Par Le Quotidien

Le passage de la Commission indépendante sur les caribous forestiers et montagnards, mercredi à Alma, a donné lieu au choc des idées entre les défenseurs de ce cervidé et les tenants de l’importance de maintenir la vitalité économique des communautés forestières.

Pas moins de 60 personnes ont répondu à l’invitation de la commission présidée par la spécialiste de l’économie forestière, Nancy Gélinas, pour se prononcer sur les enjeux découlant des choix que devra faire le gouvernement du Québec pour la protection de l’habitat du caribou.

La soirée a débuté sur les chapeaux de roues alors que la représentante de Mères au front, Anne-Marie Chapleau, a invité le gouvernement à rejeter le scénario qui ne représente aucune perte additionnelle de volume forestier et d’opter pour le scénario prévoyant la disparition de 385 emplois directs (pour 1000 emplois directs, indirects et induits) avec une réduction de 340 000 mètres cubes de bois (Petit-Paris, Scierie Girard), ou ce qui représente une scierie moyenne et toute sa chaîne d’approvisionnement.

Le préfet de la MRC de Maria-Chapdelaine, Luc Simard, a donné la réplique rapidement en demandant à la commission de tenir compte de toute la dynamique des changements climatiques dans la problématique du caribou forestier. Selon ce dernier, le gouvernement doit aussi considérer les communautés forestières dans une politique globale de développement durable qui comprend aussi l’aspect humain.

Advertisement

Lire la suite