Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Protection du caribou: les syndiqués veulent voir les impacts projetés


3 juillet 2018
Par Le Quotidien
Crédit : Le Quotidien

Le président du Syndicat de la scierie Mistassini affilié à Unifor, Daniel Leblond, demande au député de Roberval et premier ministre Philippe Couillard de sommer les fonctionnaires de publier les impacts de la soustraction de 35 000 kilomètres carrés de la forêt boréale à la coupe forestière.

Le leader syndical n’est pas vraiment rassuré quand il prend connaissance des différents documents du ministère des Forêts qui reposent sur la norme de la perturbation maximale de 35 % du territoire que le gouvernement canadien veut imposer. « J’ai visionné à plusieurs reprises une vidéo officielle où le fonctionnaire Francis Fortier fait référence à cette norme. Pour les travailleurs, la vidéo du principal fonctionnaire responsable du caribou est très inquiétante », insiste-t-il. 

Daniel Leblond s’est empressé de faire parvenir le document vidéo officiel du gouvernement aux maires des communautés forestières du Québec afin qu’ils prennent connaissance de la stratégie administrative du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Advertisment

« On est revenu à la case départ. Quand le ministère des Forêts décide de soustraire 35 000 kilomètres carrés de territoire forestier à la coupe forestière dans une réserve administrative, on retire 3 millions de mètres cubes de bois de la possibilité forestière québécoise. Ce qui se traduit par la disparition de 9000 emplois directs, indirects et induits », reprend le syndicaliste.

Lire la suite