Opérations Forestières

En vedette Abattage Récolte
Produits Forestiers Arbec : entre expertise et innovation


18 septembre 2013
Par Stéphane Riverin Solution Publicité

Sujets

Implanté au Québec depuis plusieurs années, Produits Fo-restiers Arbec est un chef de file dans le domaine de la transformation de la matière ligneuse.  Ayant son siège social à Saint-Léonard, l’entreprise opère deux scieries, l’une à Port-Cartier et l’autre à L’Ascension au Lac-Saint-Jean ainsi que deux usines de panneaux OSB à Shawinigan au Québec et Miramichi dans la province du Nouveau-Brunswick.  « Nous avons récemment fait l’acquisition de l’usine de Canbo dans la ville de Dolbeau-Mistassini, avec laquelle nous souhaitons donner une va-leur ajoutée au bois », mentionne Pierre Gingras, vice-président exécutif Opérations chez Produits Forestiers Arbec.  L’entreprise procure de l’emploi à plus de 550 personnes, sans compter les nombreux autres employés qui oeuvrent dans les opérations forestière.  « Produits forestiers Arbec est très bien implanté au Québec et l’entreprise jouit d’une structure et d’un modèle d’affaires solide et efficient; la direction se fait par l’entremise de Jolina Capital, qui appartient à la famille Saputo », ajoute Monsieur Gingras.

Des partenariats stratégiques
Dans son modèle d’affaires, Produits Forestiers Arbec mise sur des alliances qui permettent à l’entreprise d’avoir une intégration horizontale de ses champs d’expertise.  Entre autres, l’organisation compte sur deux partenaires, soit Rémabec et Boscus, qui interviennent respectivement dans les opérations forestières et la distribution de l’ensemble des produits.  « Dans le cas de Rémabec, c’est notre filiale forestière et cette entreprise de renom alimente nos 3 usines au Québec en matière première; Boscus est tout autant stratégique puisque tous les produits qui sortent de nos usines sont distribués par cette entreprise », précise le vice-président.  Avec ce modèle d’affaires qui intègre les opérations forestières, l’approvisionnement, la distribution et la vente, Produits Forestiers Arbec est une entreprise très innovante.

Les incertitudes du Nouveau régime forestier
Chez Produits Forestiers Arbec, la mise en place en avril dernier du Nouveau régime forestier amène des aspects à la fois positifs et négatifs; alors que certaines usines auront des opportunités d’affaires en lien avec cette nouvelle façon d’aménager nos parterres forestiers, d’autres usines pourraient vivre des incertitudes. « Il est évident que chez Produits Forestiers Arbec, on anticipe des modifications à apporter dans notre modèle d’affaires en lien avec ce nouveau régime et dans ce contexte, il faudra trouver des solutions pour que ne pas affecter nos opérations », mentionne Pierre Gingras.

Advertisment

La main-d’oeuvre : principale ressource de Produits Forestiers Arbec
Bien que Produits Forestiers Arbec se développe avec les ressources forestières, le personnel demeure sans l’ombre d’un doute sa principale ressource.  « N’oublions pas que le succès de cette entreprise est très intimement lié à nos employés; notre main-d’œuvre, c’est notre principal actif », ajoute Monsieur Gingras.  L’entreprise est soucieuse d’offrir des conditions de travail optimales à l’ensemble de ses employés et pour ce faire, elle offre un environnement très sécuritaire puisque les normes en santé-sécurité sont omniprésentes et font partie du quotidien.  Produits Forestiers Arbec n’est pas à l’abri de la rareté de la main-d’œuvre et dans ce contexte, l’entreprise mise beaucoup sur l’expertise de ses ressources et la formation.  « On mise sur la qualité notre main-d’œuvre et on peut se targuer d’avoir une équipe extrêmement compétente et qualifiée; de nos jours, l’expertise du capital humain est essentielle si on souhaite demeurer concurrentiel dans nos champs d’expertise, peu importe le secteur d’activité; c’est un défi qu’on doit relever au quotidien », précise le vice-président exécutif opérations.

Mieux faire la première transformation
Bien que la 2e et 3e transformation sont très importantes dans l’industrie forestière, Produits Forestiers Arbec croit que pour y parvenir efficacement, il faut tout d’abord mieux faire la première transformation.  « Il y a encore beaucoup de travail à réaliser dans nos façons de faire au niveau de la première transformation; chez Arbec, il faut d’abord penser à consolider nos usines afin qu’elles soient davantage efficaces et plus performantes; redonnons une bonne santé à la première transformation », conclut Pierre Gingras.