Opérations Forestières

En vedette Aménagement forestier Récolte
Populations de caribou persistantes en Ontario

Comment est-ce que l'ongulé le plus peuplé au Canada est abouti sur la liste des espèces en péril en Ontario?


21 mai 2015
Par MRNFO

Sujets

Malgré les déclarations faites par des groupes d’intérêts particuliers qu’il y a une crise de caribou en Ontario, l’examen des recherches, des données scientifiques et une évaluation de toutes les données à jour disponibles fournies par le ministère des Richesses naturelles et des Forêts (MRNF) démontre que les populations des caribous persistent en Ontario.

Jamie Lim, Présidente et CEO de l’AIFO, explique,  »Considérant l’information contenu dans l’éditorial du Comité des Bois de l’AIFO, nous demandons que les chefs de gouvernement prennent le temps de réviser les politiques de protection et de rétablissement du caribou des bois en Ontario. »

Même si le caribou est le quadrupède sauvage à sabots le plus abondants au Canada, il a été divisé en écotypes. C’est l’écotype ‘caribou forestier sylvicole’ qui est moins populeux et par conséquent considère comme étant menace. L’étude de la différence entre écotype du caribou s’agit d’un effort de recherche massif comptant plus de 50 projets menés par des recherchistes et des biologistes du MRNF; recherches appuyées du milieu académique et de l’industrie forestière.

Advertisment

Christine Leduc, Directrice de Protection des Forêts de l’AIFO, dit,  »Toutes ces recherches démontrent que les données empiriques ne sont pas assez solides pour confirmer la légitimité de l’existence de deux écotypes du caribou des bois. Après plus de 600 caribous en surveillance, jusqu’à 125 personne d’impliqués et 11 million de dollars de dépensés, le MRNF peut maintenant dresser un portrait juste du déplacement du caribou en Ontario. Ces données peuvent servir pour révéler les différences entre les écotypes et apporter des changements aux limites des aires de répartition du caribou. »

L’éditorial de l’AIFO démontre que :

Les sondages du MRNF confirment que le retrait de l’aire de répartition des caribous en Ontario est minime ou non existant depuis les dernières décennies. La majeure partie du territoire occupé depuis les années 1950 est resté pareil.
La population des caribous persiste en Ontario. Les données empiriques ne sont pas assez solides pour confirmer la légitimité de l’existence de deux écotypes du caribou des bois.
Plusieurs enquêtes démographiques réalisées le MRNF révèlent que les zones soumises à un aménagement forestier démontrent une meilleure population de caribou des bois que les zones laissées à l’état naturel.

Lim a conclu, ‘Les politiques concernant les caribous doivent être fondées sur des faits scientifiques irréfutables qui considèrent les effets sociaux et économiques, particulièrement quand on considère ce qui est en jeu pour le Nord de l’Ontario, le secteur forestier de l’Ontario et les familles travaillantes.’


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*