Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Plus de 213 000 $ pour des projets en forêt privée


21 avril 2022
Par Fondation de la faune du Québec

La Fondation de la faune du Québec a approuvé la réalisation de dix nouveaux projets dans le cadre du programme Faune-Forêt sur terre privée, pour une enveloppe totale de 213 592 $.

Les projets financés proviennent de six régions administratives et permettront, entre autres, d’engager les propriétaires de boisés dans une démarche de conservation volontaire de milieux sensibles sur leurs propriétés. L’un des projets, celui de la Fondation pour la sauvegarde des écosystèmes du territoire de la Haute-Yamaska, vise à protéger les milieux naturels forestiers et les milieux humides situés sur 30 propriétés privées afin de favoriser la connectivité en périphérie du Parc national de la Yamaska. Pour sa part, Vision Forêt réalisera des travaux d’aménagement forestier sur un territoire de 23 ha afin d’assurer la qualité de l’habitat d’hivernage du cerf de Virginie dans la région de l’Outaouais. Finalement, l’organisme Attention FragÎles réalisera un projet de mobilisation et de sensibilisation des propriétaires de lots boisés sur le territoire des îles de la Madeleine afin de favoriser la santé et la résilience des écosystèmes forestiers des Îles et des espèces fauniques présentes. Pour consulter la liste des projets approuvés, suivez ce lien.

« Le programme Faune-Forêt sur terre privée est un programme qui permet d’encourager les propriétaires de boisés à s’engager envers la protection des habitats fauniques sur leurs terres. Leur contribution à la conservation d’habitats fauniques de qualité est importante et contribue concrètement au maintien de la biodiversité du Québec », mentionne Amélie Collard, gestionnaire de programmes à la Fondation de la faune du Québec.

Advertisement

Rappelons que le programme Faune-Forêt sur terre privée offre une aide financière aux initiatives de protection et de mise en valeur des habitats fauniques en milieu forestier. Il permet aux propriétaires de boisés d’être mieux informés et soutenus techniquement en ce qui concerne l’aménagement et la conservation des ressources fauniques que leurs propriétés supportent.