Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
PFR devient propriétaire unique des usines de Saint-Prime et Larouche


16 février 2022
Par Guillaume Roy. Initiative de journalisme local
Les usines de Saint-Prime et de Larouche produisent des poutrelles en I utilisées principalement pour faire des solives de plancher dans le domaine de la construction.
Produits forestiers Résolu (PFR) investit 50 millions de dollars pour racheter la participation de Louisiana-Pacific, qui détenait 50 % des parts, dans les usines de bois d’ingénierie de Saint-Prime et de Larouche. Cet investissement permet de solidifier la présence de PFR dans le secteur du bois d’ingénierie.

« En acquérant la participation restante de 50 % dans le partenariat d’entreprises fabriquant des poutrelles en I, nous consolidons notre présence dans le segment attrayant et en pleine croissance des produits du bois d’ingénierie », a déclaré Rémi G. Lalonde, président et chef de la direction, par voie de communiqué.

Les poutrelles en I produites à Saint-Prime et à Larouche sont principalement utilisées pour faire des solives de plancher dans le domaine de la construction, a renchéri Louis Bouchard, directeur principal, affaires publiques et relations gouvernementales pour PFR. Ces poutrelles sont produites avec deux semelles de bois aboutés, généralement des deux par trois, jointes avec un panneau de lamelles orientées (OSB).

Rémi G. Lalonde a aussi précisé que l’intégration de la capacité de production de plus de 60 millions de pieds-planche de bois d’œuvre permet de tirer la pleine valeur des revenus générés.

Advertisement

La vente s’est faite en bon terme avec Louisiana-Pacific, note Louis Bouchard, qui souligne que c’est même le début d’un nouveau partenariat avec l’entreprise, alors qu’une nouvelle entente est en cours de négociation pour que l’entreprise demeure le distributeur exclusif des produits. Le partenariat remontait à 2003 alors que PFR s’appelait toujours Abitibi Consolidated. Dans sa version originale, la coentreprise s’appelait Bois d’ingénierie Abitibi-LP.

La forte valeur des prix du bois au cours des deux dernières années a permis à PFR de générer de bonnes liquidités et d’avoir l’argent nécessaire pour faire de tels investissements, soutient Louis Bouchard. « C’est un produit dans lequel on croit et un créneau dans lequel on veut demeurer présent », dit-il, précisant que l’investissement s’inscrit dans la continuité et que les 175 emplois que comptent les deux usines seront maintenus.

Tout comme les autres produits de bois d’œuvre, les poutrelles en I sont en forte demande sur le marché, note Louis Bouchard. Selon le guide Guide technique sur les poutrelles de bois en I pour la construction commerciale produit par Cecobois (https://cecobois.com/wp-content/uploads/2020/04/CECO-5600_Guide_Poutrelles_en_I_2015_WEB.pdf), « les poutrelles de bois en I peuvent franchir de plus longues portées que les solives en bois de sciage traditionnelles ».

Investissement à Senneterre

De plus, PFR a aussi fait l’acquisition de l’usine de cogénération de Boralex, à Senneterre, pour un montant qui n’a pas été dévoilé. « L’achat de la centrale de cogénération de 34,5 mégawatts, adjacente à notre scierie Senneterre, s’ajoute à nos investissements importants dans la région, notamment dans le projet en cours visant à acquérir une nouvelle raboteuse et de l’équipement connexe », a soutenu Rémi G. Lalonde. Cet investissement permet à Résolu de consolider sa présence en Abitibi-Témiscamingue, tout en créant des opportunités pour valoriser les écorces produites à ses installations.