Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Opérations forestières à Opitciwan : les négociations n’ont rien donné


14 septembre 2017
Par L'Echo de La Tuque

Les négociations entreprises avec le ministère des Forêts n’ont pas donné les résultats escomptés à Opitciwan. «On ne s’est pas entendu», a déploré le chef de la communauté d’Opitciwan, Christian Awashish. On sait que le gouvernement du Québec avait octroyé à l’entreprise Rémabec le droit de procéder à des coupes forestières au réservoir Gouin, dans un secteur précis où une famille Atikamekw d’Opitciwan pratique ses activités traditionnelles de chasse.

La date-butoir pour une entente avait été fixée au 15 septembre par la Cour supérieure du Québec qui est intervenue dans le dossier en août dernier. Une dernière rencontre entre Québec et Opitciwan, lundi 11 septembre, n’a pas porté fruit. Le canal de communication n’est pas fermé, mais aucune entente n’est sur la table. Le 23 août dernier, la Cour avait ordonné à Rémabec et ses filiales «d’arrêter immédiatement toutes leurs opérations forestières menées sur le territoire de la famille Weizineau et des Atikamekw d’Opitciwan». La Cour avait également demandé au gouvernement du Québec d’entreprendre des discussions de bonne foi avec la communauté dans un délai de trois semaines. Or ce délai prend fin ce vendredi 15 septembre.

La décision faisait suite à une demande d’injonction déposée le 21 août par Opitciwan afin de stopper une opération spéciale de récupération de 200 000 m3 de bois de chablis situé sur le territoire de l’unité de gestion Windigo-et-Gouin, «une zone particulièrement sensible du territoire atikamekw et qui représente la dernière portion de forêt mature du territoire de la famille Weizineau, sans que le Conseil ait été consulté adéquatement».

Advertisment

Lire la suite