Bois d'oeuvre: le ton se durcit aux États-Unis

La Presse Affaires
Mars 23, 2017
Écrit par La Presse Affaires
Le ton se durcit à Washington à propos du bois d'oeuvre, estime le négociateur du Québec dans ce dossier, Raymond Chrétien, qui continue de plaider pour une solution négociée entre le Canada et les États-Unis.

Autrement, un conflit commercial risque de «polluer l'atmosphère entre les deux pays pendant longtemps», a-t-il estimé, jeudi, après avoir participé à un événement organisé par le Conseil des relations internationales de Montréal en compagnie de l'ambassadeur de France au Canada, Nicolas Chapuis.

«Je le sais parce que j'ai passé 40 ans de ma vie à Ottawa, a affirmé l'ex-ambassadeur canadien aux États-Unis. Tout le monde souhaite un règlement rapide de ce côté-ci de la frontière, mais ça ne sera pas facile, parce que les Américains sont dans un mode très protectionniste.»

Lire la suite

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.