Tirer le plein potentiel de la recherche forestière

FPInnovations
Mai 17, 2017
Écrit par FPInnovations
FPInnovations, en collaboration avec le Centre de foresterie des Laurentides de Ressources naturelles Canada, la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique de l’Université Laval et les autres membres du Réseau d'innovations forestières Québec (RIFQ) annoncent leurs intentions de développer le plein potentiel d’innovation du secteur du bois et de la forêt en unissant davantage leurs forces de recherche respectives. Ce faisant, le secteur forestier devient l’un des premiers secteurs à aligner ses efforts en matière d’innovation afin de relever les défis auxquels il fait face.

Les membres du RIFQ, un regroupement de plusieurs centres de recherche à Québec, avec le Conseil de l’industrie forestière du Québec, ont donc décidé de prendre un virage en matière d’innovation pour optimiser l’écosystème de recherche tout en favorisant une plus grande collaboration entre FPInnovations, le Centre de foresterie des Laurentides de Ressources naturelles Canada et l’Université Laval. Ceci viendra s’ajouter au travail effectué depuis trois ans visant à créer un système d’innovation performant, efficace et intégré pour le secteur forestier afin de permettre la colocalisation des équipes de recherche et le partage des infrastructures, et ce, dans une optique de maximiser les retombées des investissements en recherche.

Cette approche s’inscrit donc parfaitement avec la Stratégie québécoise de la recherche et de l'innovation présentée le vendredi 12 mai 2017 par la ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade.

Les récents investissements en recherche et innovation octroyés par les différents paliers gouvernementaux dans le cadre de projets comme le SM2 (fabrication intelligente), le soutien au programme national de recherche de FPInnovations, la mise sur pied d’une plateforme d’innovation pour l’industrie des panneaux et des bois d’ingénierie ainsi que la génomique forestière, correspondent très bien aux efforts de synergie de ces acteurs.

« Il est reconnu que la collaboration et le partenariat particulièrement dans le domaine de la recherche sont des facteurs clés pour accélérer l’innovation et maximiser les retombées pour le secteur forestier. L’approche visée permettra au secteur forestier et aux communautés rurales qu'il soutient de bénéficier de cette approche de manière significative », a soutenu Jacinthe Leclerc, directrice générale du Service canadien des forêts-Centre de foresterie des Laurentides

Selon Pierre Lapointe, président et chef de la direction de FPInnovations.
« L'optimisation de l’écosystème d'innovation au Québec offrira des avantages considérables au secteur forestier et aux gouvernements qui investissent. La Stratégie québécoise sur la recherche et l’innovation garantira que chaque dollar investi dans la recherche et l'innovation aura un impact positif sur l'économie québécoise ».

« La Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique de l’Université Laval est depuis longtemps un chef de file de la recherche en sciences du bois et de la forêt.  Le renforcement de notre partenariat avec les autres membres du RIFQ à la faveur de la SQRI dotera la région de Québec et le Québec tout entier d’une capacité décuplée de recherche qui sera au plus grand avantage des différents acteurs du secteur forestier et de la filière bois », a pour sa part ajouté Guy Mercier, doyen de la faculté de foresterie, de géographie et de géomatiqu à l’Université Laval.




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires

Évènements

NATURALLIA
October 16-19, 2017