Rémi Massé remet son rapport sur la pénurie de main-d’œuvre en région

L'Avant-Poste
Janvier 08, 2019
Écrit par L'Avant-Poste
Un mois après avoir rencontré, du 13 au 15 novembre, plusieurs représentants du monde économique de sa circonscription, le député d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, Rémi Massé, a remis le rapport de ses consultations à Ottawa pour tenter d’apporter des solutions au manque de travailleurs dans l’Est-du-Québec.   

Lors de rencontres à Carleton-sur-Mer, Sainte-Flavie, Matane et Amqui, le député Rémi Massé est venu recueillir, le mois dernier, différentes doléances du monde économique pour lutter contre la problématique du manque de main-d’œuvre dans sa circonscription où, selon lui, comparativement à 17 % pour l’ensemble du Canada, la part des 65 ans et plus atteint le seuil de 25 %, accentuée par le départ à la retraite des baby-boomers. L’objectif de la démarche était avant tout d’identifier les particularités locales de ces enjeux, afin de rapporter au gouvernement des pistes éventuelles de solutions. « La pénurie de main-d’œuvre nécessite des actions sur plusieurs fronts et le gouvernement fédéral détient des leviers afin de participer à cet effort », a-t-il mentionné, en remerciant les près de cent employeurs, élus, chefs d’entreprise, représentants d’organismes communautaires et économiques de la région pour leur participation à cette consultation, pour laquelle il a souligné la forte mobilisation du milieu, révélatrice de l’urgence des enjeux. « Des pistes de solution identifiées dans ce rapport sont maintenant à l’étude et ont fait l’objet de discussions avec nos partenaires », a-t-il ajouté, en précisant avoir partagé les conclusions de cette enquête avec plusieurs ministres fédéraux, en charge du Travail, des Finances ou encore de l’Immigration.

Le retour des aînés sur le marché du travail?
C’est l’une des thématiques abordées dans son rapport par Rémi Massé, qui a rappelé que 57 % des citoyens de 65 ans et plus de sa circonscription bénéficiaient du supplément de revenu garanti, contre 36 % à l’échelle de la province. Combiné à la sécurité de la vieillesse, ces derniers ne disposeraient ainsi que d’un revenu annuel frôlant les 18 000 $. « Dans un contexte où le quart de la population de la région est âgée de 65 ans et plus, il ne fait aucun doute que les aînés représentent, par leurs connaissances, leur expérience et leur expertise, une source de main-d’œuvre inestimable pour les employeurs d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia », a déclaré le député fédéral. Selon lui, plusieurs aînés qui souhaiteraient retourner sur le marché du travail, ne serait-ce qu’à temps partiel, regrettent un désavantage dissuasif sur le plan fiscal, en raison d’une diminution de leurs prestations sociales. D’autres enjeux comme le trou noir, certaines exigences du régime d’assurance-emploi, qui poussent les prestataires à déménager, l’embauche de personnes vivant avec des limitations fonctionnelles ou encore le développement d’incitatifs à l’emploi pour des postes en région ont aussi été évoqués dans son rapport, tout comme le dossier central de l’immigration.

Lire la suite

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires

Évènements

Forêt signature
July 5-7, 2019
Woodrise
September 30-3, 2019
Expo Grands Travaux
May 1-2, 2020

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.