Réaction du CIFQ au Budget 2019-2020

CIFQ
Mars 27, 2019
Écrit par CIFQ
Le Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ) est satisfait du budget 2019-2020 dévoilé hier par le ministre des Finances du Québec, M. Éric Girard, malgré certaines inquiétudes.

Le secteur forestier se réjouit tout d'abord de voir que la forêt est maintenant reconnue comme un outil de lutte aux changements climatiques. En effet, la forêt est le meilleur allié du Québec dans ses efforts pour atteindre ses cibles de réduction de GES, car les arbres en croissance séquestrent le CO2. En ce sens, le CIFQ salue les investissements de 75 millions $ sur 5 ans visant à réaliser des travaux sylvicoles pour augmenter la productivité du secteur ainsi qu'une somme de 5 millions $ sur 3 ans pour développer un outil visant à maximiser le potentiel du secteur.

De la même façon, le CIFQ se réjouit des mesures visant à bonifier le Plan d'action en matière de lutte contre les changements climatiques 2013-2020, notamment les sommes dédiées au Programme Innovation Bois (50 millions $ sur 5 ans).

Les 30 millions $ sur 2 ans annoncés pour le programme Biomasse forestière résiduelle, visant notamment à soutenir les entreprises, les institutions et les municipalités dans leurs projets de conversion énergétique à la biomasse, sont aussi une bonne nouvelle pour notre secteur.

Le CIFQ exprime cependant des inquiétudes quant à l'annonce de sommes prévues pour compenser les entreprises qui pourraient être touchées par les mesures d'une stratégie à venir de protection de l'habitat du caribou forestier, ceci alors que cette stratégie est toujours en cours d'élaboration et que les inventaires à jour sur les populations de caribous ne sont pas encore complétés. Des questions importantes devront être éclaircies avant d'aller plus loin.

Le CIFQ continuera de suivre attentivement cet enjeu afin que la préservation des populations et de l'habitat du caribou forestier se fasse en collaboration avec tous les utilisateurs de la forêt publique et que toute stratégie mise en place s'appuie sur les faits scientifiques avant les impressions ou les idéologies. En d'autres mots : avant de lancer des mesures de mitigation, il faut avoir une meilleure connaissance de l'ensemble des causes et des impacts.

L'industrie forestière est encore trop souvent la cible d'exagération, de désinformation et de démagogie, alors que les experts indépendants du Bureau du Forestier en chef le confirment : la forêt québécoise se porte bien. Nos pratiques forestières sont indiscutablement parmi les meilleures au monde.

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires

Évènements

Forêt signature
July 5-7, 2019
Woodrise
September 30-3, 2019
Expo Grands Travaux
May 1-2, 2020

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.