Les savoirs traditionnels, un plus pour la foresterie

L'Écho Abitibien
Novembre 28, 2017
Écrit par L'Écho Abitibien
Ce n’est pas parce qu’ils sont enracinés dans des coutumes et qu’ils puisent dans un passé souvent lointain que les savoirs écologiques traditionnels (SET) des Autochtones sont périmés. Au contraire, leur intégration pourrait améliorer l’aménagement forestier actuel.

Directeur de l’École d’études autochtones et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en foresterie autochtone de l’UQAT, Hugo Asselin a prononcé une conférence en ce sens à des étudiants et des professeurs du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue et de l’UQAT, le 21 novembre.

«Les SET sont un ensemble de connaissances, de pratiques et de croyances sur les relations entre les êtres vivants et leur environnement, a-t-il expliqué. Ils sont enracinés dans des coutumes, mais ils s’adaptent et se transforment avec le temps et avec l’adoption de nouvelles technologies. Enfin, ils ne sont pas en compétition avec les savoirs scientifiques, mais plutôt complémentaires.»

Lire la suite


































«Les SET sont un ensemble de connaissances, de pratiques et de croyances sur les relations entre les êtres vivants et leur environnement, a-t-il expliqué. Ils sont enracinés dans des coutumes, mais ils s’adaptent et se transforment avec le temps et avec l’adoption de nouvelles technologies. Enfin, ils ne sont pas en compétition avec les savoirs scientifiques, mais plutôt complémentaires.»




















Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires