Le bois des frênes abattus transformé en mobilier urbain

Le Journal de Québec
Novembre 22, 2018
Écrit par Le Journal de Québec
Les frênes sacrifiés à cause de l’agrile du frêne n’auront pas été abattus en vain. Leur bois servira à construire du mobilier urbain qui embellira la ville.

La Ville de Québec a annoncé jeudi matin, par voie de communiqué, qu’elle met sur pied un projet pour réutiliser le bois des arbres qui auront dû être abattus parce qu’ils étaient infestés par l’insecte ravageur.

«Bien que tous les efforts soient mis pour ralentir la propagation de l’infestation et protéger la canopée de façon à minimiser les impacts sur le paysage et sur le bien-être des citoyens, l’agrile du frêne aura des impacts indéniables au cours des prochaines années», constate la municipalité. «Ainsi, une portion du bois des frênes abattus cet automne par la Ville trouvera une seconde utilité pour être transformé en une vingtaine de pièces de mobilier urbain.»

Lire la suite

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires

Communication intelligente par satellite pour les gens et les actifs
Compte tenu de la concurrence qui prévaut dans le marché d’aujourd’hui hyper-connecté et alimenté pa...

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.