Bois d'oeuvre: des droits «injustifiés et inquiétants», dit la ministre Freeland

Les Affaires
Janvier 09, 2018
Écrit par Les Affaires
Bois d'oeuvre: des droits «injustifiés et inquiétants», dit la ministre Freeland
Crédit : Les Affaires
La ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, a dénoncé mercredi les droits compensatoires et antidumping définitifs du gouvernement américain sur les exportations de bois d'oeuvre canadien.

Deux avis publiés dans le registre fédéral américain confirment l'imposition de ces droits définitifs à compter du 3 janvier 2018. L'industrie forestière devait payer des droits compensatoires et antidumping préliminaires depuis le 24 avril 2017.

Dans cet avis, l'International Trade Administration des États-Unis a légèrement diminué ces droits pour corriger une erreur de calcul. Ceux-ci totalisent maintenant 20,23 pour cent au lieu de 20,83 pour cent pour la majorité des entreprises touchées.

Lire la suite

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.