Nouvelles
L’intérieur de la station Technoparc du Réseau express métropolitain (REM) sera composé de bois au plafond et de verre pour les murs, afin d’apporter une lumière naturelle à cette station souterraine.
La pénurie de main-d’œuvre risque d’accroître la demande pour des maisons préfabriquées, ce qui serait à l’avantage du Québec, qui a déjà une longueur d’avance dans ce domaine.
Pour la 12e édition de l’événement Viens vivre la forêt, 385 jeunes du secondaire, en provenance de dix écoles de la région, ont pu découvrir une quinzaine de métiers de la forêt au Centre de formation de Dolbeau-Mistassini, mercredi.
S’il faut en croire les chercheurs en foresterie de l’UQAT, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) devra retourner à sa table de travail s’il souhaite que son projet de Stratégie nationale de production de bois atteigne réellement les effets escomptés. Plusieurs éléments importants seraient en effet trop simplistes, voire inexistants.
Les cadres de l’usine de pâte de Produits forestiers Résolu de Saint-Félicien sont contraints à faire du bénévolat pendant les travaux de modernisation.
La deuxième édition du congrès mondial WOODRISE pour les bâtiments en bois de moyenne et grande hauteur se tiendra au Canada, dans la ville historique de Québec, du 30 septembre au 3 octobre 2019. L'événement sera présenté en partenariat avec les membres de l'Alliance WOODRISE, avec la collaboration de partenaires nationaux. Cette nouvelle édition vise à assurer la continuité de WOODRISE et à stimuler la synergie établie entre les participants internationaux, tout en positionnant le bois comme matériau de construction de premier plan dans un contexte de développement urbain durable et écoresponsable.
FPInnovations est heureuse d'annoncer le renouvellement d'un protocole d'entente avec Forest Growers Research (FGR), de Nouvelle-Zélande, afin de prolonger leur échange de données dans le domaine de la récolte en pentes fortes et de faciliter la diffusion de leurs recherches communes à l'échelle mondiale.
Bien cachées au milieu de la forêt à Sainte-Agathe-de-Lotbinière, des scies québécoises sont la convoitise des bûcherons les plus chevronnés de la planète, qui doivent patienter plus de deux ans pour espérer s’en procurer une.
Autre signe de la vitalité de l’économie : le nombre de mises en chantier au Québec vient d’atteindre un sommet depuis 2011. Et on construit beaucoup plus de logements locatifs qu’on serait porté à le croire — mais pas n’importe lesquels.
La région de Val-d’Or est frappée par une pénurie de main-d’œuvre. Comme pour l’ensemble de l’Abitibi, elle a été en bonne partie peuplée par des immigrants.
Si l’État souhaite accroître la production de bois sur les terres privées, il devra continuer de soutenir les propriétaires forestiers en raison de la faible rentabilité des investissements sylvicoles qui continue de décliner sous l’effet combiné de la hausse des exigences réglementaires à caractère environnemental, de la croissance des taxes foncières et de la forte concurrence de l’État sur les marchés du bois rond. Cela résulte en une augmentation du coût de production et une stagnation du revenu moyen pondéré obtenu de la vente de bois rond.
Comment concilier deux politiques gouvernementales qui apparaissent du premier coup d’oeil divergentes? D’un côté, l’État souhaite inciter le plus grand nombre de propriétaires forestiers à accroître la production de bois sur leurs propriétés. De l’autre, l’État veut maintenir le couvert forestier pour répondre à divers objectifs environnementaux, tels la conservation de la biodiversité, la captation de carbone, la protection des bassins versants et le maintien de la beauté des paysages agroforestiers. Pour renforcer cette impression, chacune de ces politiques a ses partisans dans la société civile, son ministère responsable et ses programmes gouvernementaux dédiés.
La nouvelle usine que Kruger envisage ériger l'an prochain pourrait devenir la plus grosse jamais construite à Sherbrooke, elle qui devrait occuper une superficie de 45 000 mètres carrés (484 000 pieds carrés), l'équivalent de 10 terrains de football.
Produits forestiers Résolu a annoncé  qu'elle a conclu une entente d'achat d'actifs définitive avec New-Indy Containerboard, LLC (« New-Indy ») prévoyant la vente de son usine de papier et de pâte de Catawba, en Caroline du Sud, moyennant un prix d'achat total d'environ 300 M$, comprenant 260 M$ en espèces, sous réserve des ajustements de clôture habituels, et la prise en charge de passifs présentés au bilan d'environ 40 M$, principalement des obligations au titre des prestations des régimes de retraite, montant net.
L'Association des produits forestiers du Canada (APFC) félicite le gouvernement du Canada et en particulier la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, l'ambassadeur David MacNaughton et l'équipe de négociateurs canadiens d'avoir conclu une entente avec les États-Unis et le Mexique afin de moderniser l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), rebaptisé Accord États-Unis–Mexique-Canada (AEUMC).

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.