Nouvelles
Entre 200 et 250 producteurs forestiers en provenance des quatre coins du Québec ont manifesté ce matin à Sherbrooke pour défendre leur droit de négocier collectivement la vente de leur bois de sciage résineux. Pour leur part, les industriels forestiers affirment que le projet de mise en marché collective comporte des lacunes et représente un trop grand risque pour le marché.
Le gouvernement du Québec octroie 8,5 M$ aux municipalités régionales de comté (MRC) pour l'élaboration de leur premier plan régional des milieux humides et hydriques (PRMHH). Ce soutien financier a été annoncé aujourd'hui par le ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. Benoit Charette, dans le cadre du Forum sur les plans régionaux des milieux humides et hydriques tenu à Québec. Le Programme d'aide pour l'élaboration d'un plan régional des milieux humides et hydriques met une somme de 83 300 $ à la disposition de chacune des 87 MRC et des 14 villes et agglomérations qui assument les responsabilités d'une MRC. 
L'autorité forestière suprême de la Chine a établi des plans pour stimuler l'industrie forestière du pays et a fixé des objectifs de développement.
Le 2e Forum des communautés forestières de la Fédération québécoise des municipalités (FQM) s'est conclu cet après-midi par la signature de la Déclaration verte demandant au gouvernement du Québec d'intensifier sa lutte contre les changements climatiques par des investissements massifs dans les forêts publiques et privées.
Ce qui constitue le fondement de mon engagement avec l’industrie forestière québécoise, ce sont les dizaines de milliers de familles qui vivent de notre forêt. Dans toutes les régions du Québec, des personnes la chérissent et en prennent grand soin, car ils veulent la transmettre aux générations futures.
La protection du caribou forestier au Québec aura des impacts négatifs sur l’économie des communautés forestières, mais les fonctionnaires du gouvernement du Québec ne sont pas assez confortables avec les scénarios à l’étude pour présenter des chiffres à la population.
Reconnue mondialement pour son expertise dans le domaine de la foresterie, l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) et ses professeurs sont amenés à se pencher sur la question des changements climatiques qui nécessitent des besoins de nouvelles connaissances pour l'industrie forestière. C'est notamment le cas pour Igor Drobyshev, professeur à l'Institut de recherche sur les forêts (IRF), qui a obtenu une subvention de près de 200 000 $ du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) et de différents partenaires, pour un projet portant sur la gestion forestière dans un contexte de changements climatiques.
Tous les secteurs de l’économie sont frappés par la pénurie de main-d’œuvre, mais la crise est encore plus importante dans le secteur forestier. Pour attirer les jeunes en forêt, l’industrie doit mettre en place des solutions innovantes, en misant sur le potentiel de lutte aux changements climatiques et sur les technologies.
Richard Hébert assure que l’entente fédérale-provinciale sur la protection du caribou forestier ne va pas se fier aux inventaires aériens de hardes de caribous effectués en 2007, tout en affirmant que la stratégie à mettre en place n’a pas encore fait l’objet de consultation.
Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Pierre Dufour, entreprendra, avec son équipe politique et les fonctionnaires de l’équipe caribou, une tournée provinciale pour discuter des enjeux de l’adoption par Québec d’une stratégie de rétablissement de l’habitat de l’ongulé, afin de se plier aux exigences du gouvernement canadien pour protéger cette espèce.
La notion de biophilie est de plus en plus présente dans la conception des maisons, des bureaux et des commerces. Formée à partir de la racine grecque « bio » (vie) et du suffixe « phile » (qui aime), la biophilie consiste à aimer ce qui est vivant. En 1984, Edward O. Wilson a été le premier à avancer l’idée que les êtres humains avaient une propension innée à s’entourer de ce qui est naturel. En architecture, la biophilie consiste à concevoir ce qui se rapproche ou qui ressemble à un environnement naturel.  
Le gouvernement Legault va ouvrir une enquête interne pour faire la lumière sur une transaction financée en totalité par de l’argent public qui a permis à Nexolia d’acheter et de revendre à profit une usine de pâtes et papiers à Lebel-sur-Quévillon.
La négociation entre dans une phase cruciale à l'usine Kénogami de Produits forestiers Résolu (PFR). Un conciliateur va intervenir dans ce dossier pour permettre une entente entre les deux parties.  
Les producteurs forestiers de l’Estrie, soutenus par ceux d’autres régions, manifesteront le 20 février prochain à Sherbrooke afin de faire valoir leur droit de vendre collectivement leur bois de sciage. Mais ils auront des opposants, selon nos informations.
Du 9 au 16 février, une délégation de 11 représentants de milieu forestier des Laurentides et de l’Outaouais a participé à une mission technologique en Suède organisée par Signature Bois Laurentides. Une occasion d’apprendre et de partager le savoir-faire forestier avec les Suédois considérés comme des leaders mondiaux dans la gestion de la forêt.

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.