5675 emplois pour 79 caribous?

Le Quotidien
Octobre 04, 2017
Écrit par Le Quotidien
L'Institut économique de Montréal (IEDM) se mêle encore une fois du dossier du caribou forestier. L’organisme de recherche estime que le plan du gouvernement fédéral pourrait coûter au Québec 5675 emplois directs en plus d’une perte d’activité économique de 741 M $ annuellement, tout ça pour sauver « 79 caribous par année ». C’est un constat dénoncé fermement par Martin-Hugues St-Laurent, professeur à l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) et expert sur la question du caribou.

« Si Québec met en œuvre intégralement toutes ces recommandations, la baisse des récoltes représenterait une perte de 72 emplois directs pour la sauvegarde, par ailleurs incertaine, d’un seul caribou, a expliqué Alexandre Moreau, analyste en politiques publiques à l’IEDM, par voie de communiqué, mardi matin. Cela représenterait un coût total de 9,4 millions $ par caribou, sans garantie de résultat, pour l’ensemble des trois régions touchées par le Plan de rétablissement du caribou forestier, soit le Saguenay-Lac-Saint-Jean, la Côte-Nord et le Nord-du-Québec. »

« 9,4 millions par caribous, c’est de la démagogie pure et simple. 79 caribous par année, je ne sais pas où ils prennent ça. (...) Avec 5675 emplois directs, je crois qu’on est dans la démagogie. C’est de prendre tous les problèmes de l’industrie et de les diviser par le nombre de caribous », a analysé Martin-Hugues St-Laurent, professeur à l’Université du Québec à Rimouski et expert sur la question du caribou.

Lire la suite

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires