15 000 postes à combler d’ici 5 ans en foresterie

La frontière
Janvier 04, 2018
Écrit par La frontière
Même si environ 15 000 postes devront être comblés au cours des cinq prochaines années dans l’univers forestier, la relève se fait rare, voire inexistante.

Ce problème cornélien a été soumis aux participants du Forum Innovation Bois, dont la deuxième édition a été tenue à Rouyn-Noranda à la fin septembre. «On vit un énorme problème d’attractivité, a signalé René Roy, responsable des admissions et de la sanction des études au Centre de formation Harricana à Amos. Le secteur forestier traîne – à tort – une mauvaise réputation qui nuit au recrutement.»

C’est notamment le cas du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue. «Cet automne, nous n’avons que 12 nouveaux étudiants dans nos 6 programmes de foresterie, alors qu’il y aura 15 000 postes à combler dans les prochaines années. On va frapper un mur, c’est sûr», a prévenu son directeur des études, Éric Aubin.

Comme si ce n’était pas suffisant, les programmes de formation professionnelle en foresterie auraient besoin d’une nécessaire mise à jour. «Rien n’a été fait depuis 2006. Les programmes ne répondent donc plus forcément aux besoins actuels de l’industrie. On a de super beaux métiers à proposer, mais la formation professionnelle reste le parent pauvre de l’éducation», a mentionné M. Roy.

Lire la suite



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires