Nouvelles
La papetière Résolu procédera à des investissements de 38 M $ qui vont permettre de mettre en production la fibre cellulosique tout en prolongeant la durée de vie des machines à papier des usines de Kénogami et Dolbeau en ciblant des marchés de papier spécialisés pour contrer la baisse de la demande dans les produits traditionnels.
La transformation de l’industrie des pâtes et papiers est en cours et le gouvernement du Québec entend veiller au grain pour cette industrie qui génère encore un peu plus de 60 000 emplois au Québec avec une présence marquée dans plusieurs régions.
Il n’y a pas que l’Australie qui brûle. Au Canada, des chercheurs sont allés prendre le pouls de la forêt boréale dans le Nord-Ouest du pays, bravant autant les moustiques que les ours dans des zones reculées. Leur diagnostic : les incendies plus fréquents provoqués par les changements climatiques sont en train de transformer profondément nos forêts… et de les fragiliser.
Le Cégep de St-Félicien, Formabois et Produits forestiers Résolu (PFR) sont fiers de souligner leur partenariat permettant la diplomation de la première cohorte franco-québécoise de 17 finissants qui obtient une Attestation d’études collégiales en Instrumentation, automatisation et robotique (AEC IAR). 
L’automne dernier, FPInnovations avait repris sa populaire série de conférences Web sur les opérations forestières, qui comprend maintenant 11 webinaires s’échelonnant jusqu’au 12 mars.
En plongeant dans les rapports des arpenteurs des 19e et 20e siècles, on a reconstitué l’évolution de la forêt québécoise. L’influence des perturbations humaines y est évidente.
Un enregistrement obtenu par l’émission La semaine verte révèle que le ministre de l’Environnement, Benoit Charrette, a l’intention d’assouplir la loi sur les milieux humides et hydriques. Jugée essentielle dans la lutte contre les changements climatiques, cette loi a soulevé l’ire du monde agricole, qui tente de la faire amender depuis son adoption en 2017.
Les exportations de bois d'œuvre du Nouveau-Brunswick vers les États-Unis pourraient augmenter de 3 à 6 % cette année, mais elles ne seront pas aussi profitables que d'habitude à cause d’une mesure protectionniste du président Donald Trump.
Des scientifiques prédisent que d’ici la fin du siècle, de nombreuses espèces d’arbres auront migré des douzaines de kilomètres plus au nord de leur aire habituelle en raison des changements climatiques. L’ascension nordique de l’arbre emblématique du Canada – l’érable à sucre – sera cependant freinée par les sols inhospitaliers de la forêt boréale.
Pour une quatrième année, il sera possible de humer l’odeur de son sapin longtemps sans avoir à le laisser trôner dans son salon pendant des semaines. 
OPINION / Cette année, j’ai eu 65 ans. À la blague, je dis que j’ai enfin atteint l’âge de raison. Un petit plaisantin m’a répondu que c’était plutôt l’âge où il faut se faire une raison ! Ouais… peut-être, mais c’est aussi un âge où on a vu couler pas mal d’eau sous les ponts. J’ai fait l’essentiel de ma carrière dans le domaine de la récupération et du recyclage. J’ai débuté à la fin des années 70, à une époque où c’était vu comme un retour en arrière. Où nous étions perçus comme de doux rêveurs décrochés de la réalité.
La scierie de Saint-Félicien de Produits forestiers Résolu est fermée jusqu’au 2 février.
La production de l'industrie forestière de la Chine a atteint 7.560 milliards de yuans (environ 1.080 milliards de dollars) en 2019, selon des données de l'Administration nationale des forêts et des prairies.
Lim Geomatics, une firme de consultants et de logiciel qui utilise des technologies innovantes pour créer des produits et services dans le secteur des ressources naturelles, et FPInnovations, organisme sans but lucratif spécialisé dans la création de solutions pour appuyer la compétitivité du secteur forestier canadien à l'échelle internationale, ont conclu un partenariat stratégique pour continuer à tracer la voie numérique de l'industrie forestière.
Les technologies numériques sont omniprésentes dans notre quotidien. De plus en plus, ces technologies se spécialisent pour créer des outils de haute précision pour les environnements de travail. Et le secteur forestier n'échappe pas à cette tendance. Qu'il s'agisse de réalité virtuelle ou augmentée pour la gestion des opérations forestières, ou encore d'impression 3D à base de matière ligneuse qui atteint des degrés de précision de plus en plus élevés, la numérisation ouvre des possibilités incroyables de transformer la gestion de l'industrie forestière.

Dans un contexte de bioéconomie, l'application des technologies numériques au secteur des produits forestiers s'annonce comme élément fondamental à la transformation de cette industrie; toutefois, il reste encore du chemin à parcourir.
Page 1 sur 141

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires

La sécurité est notre métier
L’Équipeur Commercial — une division de vente directe aux entreprises reliée à L’Équipeur — offre to...

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.