Le prix du bois d'oeuvre dégringole

La Presse
Novembre 29, 2018
Écrit par La Presse
Le prix du bois d'oeuvre a chuté à l'automne encore plus vite qu'il n'avait grimpé au cours de l'été, ce qui n'empêche pas les entreprises québécoises d'investir dans la modernisation de leurs installations.

Les tarifs américains et les incertitudes au sujet de la demande de bois d'oeuvre québécois au sud de la frontière n'ont pas empêché Cédrico, par exemple, d'annoncer la semaine dernière des investissements de 26 millions de dollars dans ses installations de Price et de Causapscal. Produits forestiers Résolu, de son côté, a lancé un programme de modernisation de plus de 40 millions de ses scieries en Abitibi, en Mauricie et au Lac-Saint-Jean.

« Ce sont des investissements qui devaient être faits depuis longtemps pour augmenter la productivité des scieries », explique Michel Vincent, économiste du Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ).

Lire la suite

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires

Évènements

Défi Cecobois 2019
January 17-20, 2019
Paperweek Canada 2019
February 4-7, 2019
Forêt signature
July 5-7, 2019

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.