Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Mise à jour sur le marché du bois d’œuvre 2019


18 septembre 2019
Par foretprivee.ca

Les fermetures et arrêts de production dans les scieries de la Colombie-Britannique n’ont pas été en mesure de rééquilibrer l’offre et la demande sur le marché du bois d’œuvre. Cette situation d’offre excédentaire provoque une pression baissière sur les prix du bois d’œuvre.

Sans nommer les récents revers des négociations commerciales avec la Chine et les inconvénients d’un Brexit exempt d’entente avec l’Union européenne, l’un des 10 membres du comité décisionnel de la banque centrale américaine (FED) a mentionné qu’il serait difficile de parvenir à un accord sur un régime commercial mondial stable dans les prochains trimestres.

D’un côté, l’absence d’entente entre les Chinois et les Américains se traduirait par un ralentissement de l’investissement et de la croissance mondiale. De l’autre côté, un Brexit sans entente avec l’Union Européenne réduirait les flux commerciaux entre cette dernière et le Royaume-Uni, ce qui affaiblirait l’économie de l’Europe. Dans ce contexte, le Fonds monétaire international n’a cessé d’abaisser ses projections sur la croissance mondiale depuis l’automne dernier. Entre le mois d’octobre et le mois de juillet, les projections de la croissance mondiale sont passées de 3,8 % à 3,2 % pour 2019. Un ralentissement du PIB est aussi attendu du côté américain. Par exemple, les deux derniers trimestres de 2019 devraient être de 1,8 et 1,6 %, comparativement à 3,4 et 2,6 % à la même période l’an dernier. Parallèlement, les probabilités d’une récession américaine au cours des 12 prochains mois ne font qu’augmenter, passant de 15 % en octobre 2018 à 35 % en juillet 2019.

Advertisment