Opérations Forestières

En vedette Abattage Récolte
Une main-d’oeuvre à former

Alors que l’industrie vit une année de croissance longtemps attendue, la main-d’œuvre professionnelle sera-t-elle au rendez-vous?


10 juin 2014
Par Mariève Paradis

Sujets
Récipiendaires de bourses de l’École forestière de La Tuque : Jean-Christophe Lefebvre, finissant en Conduite de machinerie lourde en voirie forestière; Gabriel Cleary, finissant en Protection et exploitation de territoires fauniques; Marco St-Gelais-Deschênes, finissant en Arboriculture élagage; Alexandra Vézina, finissante en Protection et exploitation de territoires fauniques; Pierre-Michel Magnan, finissant en Aménagement de la forêt; Jean-Philippe Gélinas, finissant en Abattage manuel et débardage forestier.

Toutes les écoles professionnelles offrant des programmes en foresterie ne fonctionnent pas à plein rendement. Pourtant, les besoins en main-d’œuvre sont grandissants, surtout avec les prédictions optimistes de reprise économique de l’industrie. Un aperçu des programmes de formation professionnelle (DEP) offerts au Québec.

École forestière de La Tuque
Cinq formations sont offertes : Aménagement de la forêt, Abattage manuel et débardage forestier, Protection et exploitation de territoires fauniques, Arboriculture élagage, Conduite de machinerie lourde en voirie forestière.

« La formation vedette est Conduite de machinerie lourde en voirie forestière. C’est une formation courte, généraliste. Par contre, ce n’est pas le meilleur taux de placement, explique Gilles Renaud, directeur du centre. Avec le nouveau régime forestier, la formation Aménagement de la forêt sera la plus demandée par les employeurs. »

Advertisment

CFP Dolbeau-Mistassini
Le Centre de formation professionnelle de Dolbeau-Mistassini offre six formations : Aménagement de la forêt, Conduite de machinerie lourde en voirie forestière, Abattage et façonnage des bois, Travail sylvicole, Affûtage et sciage. On y compte 300 finissants par année en foresterie.

« Affûtage est la formation où on retrouve le meilleur taux de placement, mais la formation la plus populaire reste toutefois Conduite de machinerie lourde en voirie forestière », mentionne Lyne Groleau, conseillère en formation et en communications à la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets.

École de foresterie et de technologie du bois de Duchesnay
À Duchesnay, c’est toute la gamme des formations en foresterie qui sont offertes : Affûtage, Aménagement de la forêt, Classement des bois débités, Protection et exploitation des territoires fauniques, Abattage manuel et débardage forestier, Sciage, Travail sylvicole, Aménagement des ressources fauniques et fo–restières, Abattage et façonnage des bois, Conduite de machi-neries lourdes en voirie forestière. Les étudiants peuvent même être logés sur place grâce à des ententes locales.

À la graduation de la formation en classification de bois francs en mai dernier, on constate rapidement que c’est une affaire de famille. Les finissants sont accompagnés de leur parenté, eux aussi travailleurs de l’industrie. À Duchesnay, les programmes de formation professionnelle roulent à la moitié de la capacité maximale de 300 étudiants. « La grande majorité des jeunes proviennent des entreprises! Je n’ai pas d’étudiants qui viennent du secondaire. Nous avons besoin de sang neuf dans l’industrie! », plaide Mario Welsh, responsable des services en entreprise de l’école.

CFP de Forestville
Les formations offertes sont : Abattage et façonnage des bois, Aménagement de la forêt, Classement des bois débités, Conduite de machinerie lourde en voirie forestière, Travail sylvicole. Et des formations sont données conjointement avec d’autres établissements, dont Duchesnay.

CFP de Mont-Laurier
À Mont-Laurier, on offre : Abattage et façonnage des bois, Abattage manuel et débardage forestier, Affûtage, Aménagement de la forêt, Classement des bois débités, Sciage, Travail sylvicole.

Centre de formation et d’extension en foresterie de l’Est-du-Québec
À Causapscal, dans la vallée de la Matapédia, on offre six formations professionnelles : Abattage et façonnage des bois, Abattage manuel et débardage forestier, Aménagement de la forêt, Conduite de machinerie lourde en voirie forestière, Protection en exploitation de territoires fauniques, Travail sylvicole.

CFP Le Granit
À Lac-Mégantic, trois formations professionnelles sont offertes : Abattage manuel et débardage forestier, Aménagement de la forêt, Travail sylvicole.

Centre de formation Harricana
À l’École de foresterie d’Amos, on offre cinq formations : Abattage et façonnage des bois, Abattage manuel et débardage forestier, Aménagement de la forêt, Conduite de machinerie lourde en voirie forestière, Protection et exploitation de territoires fauniques.


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*