Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Lutte aux changements climatiques : La forêt québécoise reconnue comme l’une des solutions


19 décembre 2017
Par CIFQ

Le Conseil de l’industrie forestière du Québec (CIFQ) accueille favorablement l’investissement de 261,2 M$ annoncé par le ministre des Transports du Canada, Marc Garneau, et la ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Isabelle Melançon, qui vise à bonifier le plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques. Cet investissement permettra notamment de bonifier les opérations de programmes de boisement et de reboisement du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec, ce qui renforcera le rôle du secteur forestier dans la lutte contre les changements climatiques.

« L’annonce d’aujourd’hui est une très bonne nouvelle, elle confirme que les deux paliers gouvernementaux reconnaissent la forêt comme un outil incontournable pour lutter contre les changements climatiques », a déclaré Denis Lebel, président-directeur général du CIFQ.

Rappelons que la récolte et la transformation du bois permettent de réduire les émissions de CO2 en empêchant la libération du carbone emmagasiné dans les arbres. De plus, en utilisant le matériau bois dans la construction, on maintient la séquestration du carbone tout en participant à la réduction des émissions. Le potentiel de réduction d’émissions de carbone du bois est donc prometteur pour la construction de bâtiments, ce qui explique son utilisation de plus en plus fréquente.

« La reconnaissance des gouvernements de la contribution du bois pour la réduction des émissions de carbone envoie un signal clair aux professionnels de la construction pour son utilisation accrue », a conclu M. Lebel.