Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
L’industrie forestière canadienne, acteur clé de l’économie


27 octobre 2016
Par Le Blogue Résolu

L’industrie forestière est un grand secteur d’exportation. Ses rentrées ont totalisé 31 G$ en 2014, soit près de 6 % de l’ensemble des exportations canadiennes.

Depuis six ans, la contribution des produits forestiers au produit intérieur brut (PIB) attribuable à la fabrication s’établit entre 8 et 10 %. Le secteur de la foresterie crée davantage d’emplois et fournit un plus grand apport à la balance commerciale pour chaque dollar de valeur ajoutée que le secteur des minéraux et des métaux ainsi que le secteur de l’énergie.

Commerce mondial et innovation

Advertisment

Les États-Unis demeurent la principale destination des produits forestiers canadiens, mais la mondialisation du commerce réduit notre dépendance à ce marché. Nos exportations sont passées de 78 % en 2003 à 65 % en 2014; toutefois, avec la reprise économique en cours aux États-Unis, la demande de produits forestiers canadiens devrait continuer de galvaniser le secteur au cours des années à venir.

En outre, des produits et services innovants stimulent et transforment le secteur. Citons en exemple du nouveau matériel de construction comme les panneaux lamellés-croisés, des biocarburants pouvant remplacer les combustibles fossiles ainsi que des produits biochimiques pouvant servir à la fabrication de bioproduits pharmaceutiques, de plastiques biodégradables, de produits de soins personnels et de produits chimiques industriels.

Pour mieux comprendre l’incidence de l’industrie forestière sur l’économie canadienne, visitez le site Web de Ressources naturelles Canada et téléchargez la 25e édition du rapport sur L’État des forêts au Canada.