Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Limite nordique de la forêt commerciale: Un appel à la prudence


28 avril 2016
Par Agence Science Presse

La forêt boréale québécoise est, depuis 2002, scindée en deux par une ligne imaginaire aux conséquences réelles. Il s’agit de la limite nordique des forêts attribuables.

Au sud de cette ligne, l’exploitation forestière industrielle est permise et régie par le gouvernement. Au nord, la foresterie industrielle est interdite pour protéger un milieu qui ne peut pas soutenir un aménagement durable de la forêt pour diverses raisons (productivité insuffisante, feux trop fréquents, etc.). Les autres activités industrielles (énergétiques, minières, infrastructures) y sont par contre permises – et sont probablement appelées à s’intensifier dans le cadre du Plan Nord. 

Lors de son annonce le 5 avril dernier d’un plan d’action pour le caribou, le gouvernement du Québec a indiqué qu’il allait ajuster la limite nordique. Une carte a par la suite été publiée sur le site web du Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) suggérant le nouveau tracé (carte 1). Il s’agit d’une nouvelle majeure puisque cela signifie que de nouveaux territoires seront désormais ouverts à l’exploitation forestière.

Advertisment

Lire la suite


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*