Opérations Forestières

En vedette Bioénergie Biomasse
Les forestiers, ces super héros de la lutte aux changements climatiques


11 janvier 2018
Par Unpointcinq

Sujets

Parmi toutes les armes disponibles pour lutter contre les changements climatiques, c’est la foresterie qui génère les plus grands bénéfices en matière d’atténuation, selon Évelyne Thiffault, pionnière dans le domaine de la recherche sur la biomasse. Ce qui ferait des travailleurs du secteur forestier des super héros des temps modernes.

Sa devise : « Let’s science the shit out of this ». Véritable passionnée de science et de la forêt québécoise, l’ingénieure forestière Évelyne Thiffault est aussi une des pionnières de l’étude de la sensibilité des sols à la récolte de biomasse en forêt. Elle a terminé un postdoctorat sur le sujet avant de travailler pour le Service canadien des forêts, puis comme professeure-chercheuse à l’Université Laval. Elle soutient que l’utilisation de la biomasse forestière sous la forme d’énergie est non seulement une bonne idée pour réduire notre empreinte carbone, mais qu’elle permet également de mobiliser les communautés vers un objectif de lutte aux changements climatiques en créant des emplois localement.

Unpointcinq : Pourquoi dites-vous que les forestiers sont des héros de la lutte contre les changements climatiques?

Advertisment

Évelyne Thiffault : Ce n’est pas juste moi qui le dis. Le Groupe intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), qui réunit des milliers de chercheurs pour analyser la meilleure science disponible sur le climat, reconnaît le rôle central des forêts et de la bioénergie pour la lutte contre les changements climatiques. Le GIEC souligne également que la foresterie, incluant la biomasse forestière, a un potentiel d’atténuation des changements climatiques plus grand que tout autre technique, parce qu’elle est liée au territoire et aux communautés.

Lire la suite