Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Les feuilles d’érable au secours de la laitue?

Des extraits de feuilles d'érable à sucre efficaces contre certaines bactéries qui s'attaquent à la laitue


1 octobre 2019
Par ULaval Nouvelles

Les millions de tonnes de feuilles d’érable qui joncheront bientôt le sol des forêts et des espaces verts du Québec pourraient-elles apporter une solution verte aux problèmes des producteurs de laitue aux prises avec des bactéries qui causent des dommages à leurs productions? En théorie oui, révèle une étude que le doctorant Maxime Delisle-Houde, et le professeur Russell Tweddell, du Département de phytologie, viennent de publier dans le Canadian Journal of Plant Science.

Les deux chercheurs sont allés à la pêche aux molécules antimicrobiennes en lançant leur filet du côté de la biomasse forestière. Ils ont utilisé des extraits produits à partir de feuilles, d’écorces et de branches de 12 espèces d’arbres qui croissent au Québec pour en tester l’efficacité contre deux bactéries qui s’attaquent à certaines productions horticoles, notamment la laitue.

L’une de ces bactéries, Xanthomonas campestris, cause la tache bactérienne de la laitue, et l’autre, Pseudomonas cichorii, cause la maladie des taches et des nervures noires. «Au Canada, les producteurs disposent d’un seul produit, le Confine Extra, pour lutter contre X. campestris, et aucun produit n’est homologué contre P. cichorii, signale Russell Tweddell. Les pratiques culturales utilisées pour contrôler ces bactéries ont une efficacité limitée lorsqu’il y a une infestation.»

Advertisment

Lire la suite