Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Les exportations québécoises de bois d’oeuvre résineux accusent toujours un retard en juillet


16 septembre 2020
Par FPFQ

Pour la première fois depuis le début de la pandémie en Amérique du Nord, les exportations canadiennes de bois d’œuvre vers les États-Unis ont dépassé leur niveau de 2019. En juillet, ces exportations se sont appréciées de 3,1 % comparativement à l’année précédente.

Ces résultats positifs ont été rendus possibles par une augmentation de 9,4 % des exportations de la Colombie-Britannique. Rappelons que cette province produit plus de 40 % du bois d’œuvre canadien. Il s’agit là d’un rattrapage intéressant pour cette région qui avait subi une chute significative de ses exportations au cours des 3 mois précédents.

Les exportations québécoises de bois d’œuvre n’ont pas suivi cette tendance puisqu’elles ont reculé de 15 % en juillet, et ce, malgré une augmentation des prix et une pénurie grandissante. Pour un quatrième mois consécutif, les exportations de la Belle Province vers les États-Unis ont été nettement inférieures à leur niveau de 2019. Malgré tout, les dernières données illustrant la production québécoise de bois d’œuvre démontrent que les scieurs québécois ont produit autant en juin de cette année qu’à pareille date l’an dernier.

Advertisment